UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

Première cérémonie de remise des Bourses UNESCO-Vocations Patrimoine

Dans le cadre de l’accord de partenariat signé entre l’UNESCO et l’Association Vocations-Patrimoine, l’héritage du futur, le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, le Président de l’Association, le Professeur au Collège de France, Yves Coppens ont procédé, le 16 mars 2006, à la première remise des Bourses UNESCO-Vocations Patrimoine en présence des mécènes de ce nouveau programme le Président d’AXA, Henri de Castries et le Président de MAZARS, Patrick de Cambourg.

Ce partenariat, signé en janvier 2006 entre le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO et Vocations Patrimoine, l’héritage du futur a pour objet de parfaire les compétences des professionnels de la gestion, de la protection et de la mise en valeur des sites du patrimoine mondial ainsi que d’assurer la formation professionnelle de jeunes qui se préparent dans le cadre de leur cursus universitaire à ces métiers. Ce programme de bourses, appelé à se développer en ce qui concerne le nombre d’universités prêtes à accueillir les lauréats et le nombre des bénéficiaires, est financé par AXA et MAZARS.

Pour cette première édition, cinq étudiants de troisième cycle se sont vu attribuer les Bourses UNESCO- Vocations patrimoine qui leur permettront de suivre des cours à l’University College de Dublin (Irlande) et à l’Université technique du Brandebourg de Cottbus (Allemagne) dans leur domaine de spécialisation.

Julian Machange (Tanzanie), Sandra Flavin (Irlande), Zhu Yujie (Chine), Samuel Janse (Pays-Bas) et Irina Kravets (Ukraine) ont été sélectionné parmi des étudiants actuellement inscrits en maitrise sur la base de leurs résultats et de la pertinence des sujets d’étude déposés. La priorité a été accordée à des candidat (e)s qui ont déjà des activités dans la gestion du patrimoine mondial et/ou originaires de pays en développement.

812 sites culturels, naturels et mixtes figurent à ce jour sur la Liste du patrimoine mondial. Ces biens comprennent 628 biens culturels, 160 naturels et 24 mixtes situés dans 137 Etats Parties. Parmi ces biens 34 sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril. « Chérir notre patrimoine quelle que soit sa forme, en prendre soin comme d’un trésor légué par nos ancêtres, reconnaître qu’il est notre devoir de le transmettre intact à nos enfants est une preuve de sagesse et une responsabilité partagée de la communauté internationale. Toute nation sensible aux influences qui ont façonné son histoire et son identité est en effet mieux armée pour nouer le dialogue avec l’autre, pour entretenir et renforcer le dialogue entre les cultures et les civilisations », a déclaré le Directeur général de l’UNESCO. Il s’est réjoui de cette initiative qui s’inscrit dans la volonté de l’UNESCO de promouvoir l’éducation à la protection et à la sauvegarde du patrimoine, qu’il soit matériel ou immatériel, qui « vise à accomplir bien plus qu’un geste de simple conservateur » en étant « un gage de respect et de défense de la diversité culturelle des peuples, ainsi qu’un outil majeur pour une prise de conscience par chacun du rôle vital du patrimoine culturel dans l’instauration et la promotion du dialogue et de la paix et un facteur de développement durable. »

M. Matsuura s’est également félicité de ce nouvel exemple de partenariat entre le secteur privé et l’UNESCO, dans un domaine prioritaire pour l’Organisation. le patrimoine mondial. Il a salué une initiative qui permettra de rapprocher le monde universitaire de la réalité du terrain, tout en formant des professionnels de façon concrète.

Le Directeur général a tout particulièrement remercié le Professeur Yves Coppens pour son engagement personnel et pour l’apport inestimable de sa contribution intellectuelle à ce projet exemplaire. Il a également remercié les deux donateurs AXA et MAZARS pour leur soutien financier et pour leur engagement dans ce programme qui va ainsi bénéficier de l’ expérience internationale de ces deux groupes.

  • Author(s):La Porte-parole
  • Source:Flash Info n°040-2006
  • 17-03-2006
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific