United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization
LE GOUVERNEUR DE SAINT-PETERSBOURG PRESENTE LE 300E ANNIVERSAIRE DE SA VILLE

Paris - Le Gouverneur de Saint-Pétersbourg, Vladimir Yakovlev, présentera le 5 avril, lors d’une conférence de presse à l’UNESCO, les activités qui marqueront le 300e anniversaire de la fondation de la ville de Saint-Pétersbourg, événement auquel l'UNESCO est associée

Dénommée Petrograd de 1914 à 1924, puis Leningrad de 1924 à 1992, Saint-Pétersbourg est née en 1703 de la volonté personnelle du tsar Pierre le Grand, qui, désireux d'ouvrir en Russie « une fenêtre sur l'Europe », fit venir pour mener à bien son projet les meilleurs architectes du moment. Construite sur les terrains marécageux de la quarantaine d’îles disséminées dans le delta de la Neva, la ville est traversée de nombreux canaux et ponts, particularité qui lui a valu le surnom de "Venise du Nord". Au cours du XVIII e siècle et particulièrement sous le règne de l'impératrice Catherine II, Saint-Pétersbourg s'est imposée en tant que capitale culturelle et cité des arts, réputation qu'elle a gardée jusqu'à aujourd'hui.

Pour Vladimir Yakovlev, le tricentenaire de la ville est un événement « non seulement russe mais de portée mondiale qui permettra de développer le dialogue des cultures entre tous les continents ». Pour sa part, le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, souligne dans un message que ces festivités sont non seulement une occasion de « préserver l'originalité culturelle de Saint-Pétersbourg, mais également de tout faire pour améliorer le mode de vie de ses habitants […], de construire une ville plus moderne, d’améliorer ses infrastructures et de la rendre plus attractive pour les investisseurs ».

Lors de sa visite à l'UNESCO, le Gouverneur Yakovlev sera accompagné d'une délégation de personnalités liées à la vie culturelle de la cité, dont le directeur du Musée de l'Hermitage, Mikhail Piotrovski. Avec ses 350 salles et plus de trois millions d'œuvres, l'Hermitage est l'une des plus célèbres pinacothèques du monde et le principal centre d'attrait touristique de la ville, avec la fameuse perspective Nevski, une avenue de 35mètres de large et presque cinq kilomètres de long qui traverse trois canaux concentriques: la Moika, le Griboiedov et la Fontanka.

Au nombre des activités qui auront lieu à Saint-Pétersbourg du 24 mai au 1er juin 2003 figurent un festival de théâtre,une parade aquatique de la flottille du tsar Pierre le Grand, un concert qui durera toute la nuit du 27 mai sur la place Dvortsovaya et un tournoi de football. Un concours international d’articles de presse sur Saint-Pétersbourg est également prévu.

Le centre historique de Saint-Pétersbourg est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial depuis 1990. De plus, les archives phonographiques de l'Institut de littérature russe font partie du Registre Mémoire du Monde, programme de l'UNESCO qui encourage lapréservation du patrimoine documentaire mondial et vise à en faciliter l’accès. Ce fonds d'archives sonores est constitué d'un corpus de plus de 35.000 enregistrements d'ethnomusicologie, de linguistique et de philologie réalisés de 1889 à 1955.

Selonle Comité des relations extérieures de la ville, Saint-Pétersbourg a reçu en 2001 la visite de 3 088 000 touristes étrangers en provenance de 148 pays contre 762.000 en 1991.

La conférence de presse de Vladimir Yakovlev se tiendra à l'UNESCO le5 avril à 12 heures.

Contact: Service de presse de l’UNESCO, tél. 01 45 68 17 48



 
Author(s) UNESCOPRESSE
Source Media Advisory No.2002-05
Publication Date 27 Mar 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 3106