UNESCO Banner

SERVICES






Le tremblement de terre qui a secoué le Pakistan et le Nord de l’Inde le 8 octobre dernier a dévasté de très nombreux établissements scolaires. L’UNESCO travaille à remettre sur pied le système scolaire dans les zones touchées.


A l’heure du séisme qui a secoué le Pakistan et le Nord de l’Inde, 8 heures du matin un samedi, les enfants étaient sur le chemin de l’école ou déjà en train d’étudier. La plupart des établissements et des centres éducatifs ont été détruits, causant des milliers de victimes. Les deux régions les plus touchées, l’Azad Cachemire (Azad Jammu and Kashmir, AJK) et la Province de la frontière du Nord-Ouest (NWFP), comptent en effet un grand nombre d’écoles, de collèges, et deux universités. La majorité des enfants avaient entre 4 et 12 ans. A un mois des vacances scolaires (début décembre), il est aujourd’hui urgent de remettre sur pied le système éducatif, non seulement pour que les plus jeunes ne se désintéressent ou n’abandonnent l’école, mais aussi pour éviter le déplacement des familles vers des villes où l’environnement semble meilleur.

Face à cette tragédie, l’UNESCO participe à l’assistance humanitaire des Nations Unies, dans le cadre du projet Reactivation and Stabilization of the School System in Affected Areas ( Restauration et stabilisation du système scolaire dans les zones touchées). Doté d’un budget estimé à 1,3 millions de dollars US, ce projet a pour objectif de rétablir aussi vite que possible le système scolaire. Près de 60 000 élèves devraient en bénéficier. La priorité est donnée aux enseignements primaire et secondaire. Le programme de reconstruction, à court et moyen termes, est mis en œuvre avec le concours des provinces, des partenaires éducatifs locaux, des autres agences des Nations Unies et des ONG locales et internationales. Il prévoit notamment l’approvisionnement des zones dévastées en équipements scolaires (tentes pour accueillir les élèves, cahiers, livres, tableau, uniformes et vêtements d’hiver…). L’objectif est d’assurer aux rescapés un semblant de stabilité. Les survivants étant très traumatisés, des conseils psychologiques et une formation des enseignants est également prévue.
















Publication Date 28-10-2005 2:47 pm
Auto-archiving date 28-10-2005 2:47 pm

Publication Date 28-10-2005 2:47 pm

Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific