UNESCO | Education - Un partenariat entre l’UNESCO et l’ONG Plan International va aider à rétablir l’éducation au Myanmar, touché par le cyclone Nargis
April 2009

Un partenariat entre l’UNESCO et l’ONG Plan International va aider à rétablir l’éducation au Myanmar, touché par le cyclone Nargis
myanmar L.jpg

Deux projets de l’UNESCO visant à reconstruire l’infrastructure éducative du Myanmar, suite au cyclone Nargis, vont recevoir le feu vert grâce à un nouveau partenariat de financement.

Dans le cadre d’un Accord de partenariat éducatif régional établi entre l’ONG Plan International et le Bureau régional de l’UNESCO visant à secourir les pays asiatiques sujets aux catastrophes naturelles, Plan International financera dans leur totalité, c'est-à-dire à raison de US$ 600.000, deux projets de l’UNESCO dans le domaine de l’éducation et de la prévention des catastrophes.

Ces projets ont été intégrés à un Appel éclair révisé en faveur du Myanmar lancé suite au cyclone Nargis, qui frappa le pays les 2 et 3 mai 2008. Le Cyclone Nargis – l’une des catastrophes naturelles les plus dévastatrices jamais enregistrées – fit environ 146.000 morts et endommagea quelques 3.761 écoles dans les régions du delta de l’Ayeyarwady et de Yangon, privant 360.000 enfants des régions touchées de lieux d’apprentissage sûrs.

Suite à la tragédie, l’UNESCO a instauré le Programme de reprise de l’éducation au Myanmar afin de compléter et de soutenir les efforts du Gouvernement de l’Union du Myanmar dans le domaine éducatif. Le premier projet de l’UNESCO conforte le droit à l’éducation des élèves touchés par le Cyclone Nargis en renforçant les capacités d’administration et de gestion de 4.000 directeurs d’écoles et 150 responsables locaux de l’éducation. Le second projet renforce, la formation aux urgences et à la prévention des catastrophes par le biais de modules et matériels de formation fournis au niveau communal.

L’Accord de partenariat a pour objet de « profiter considérablement à la société et aux communautés d’Asie, notamment aux pays en développement et aux pays touchés par les catastrophes naturelles ».

Selon Mr. Gwang-Jo Kim, Directeur de l’UNESCO Bangkok : « L’Accord de partenariat reflète la volonté de l’UNESCO et de Plan International de compléter et de renforcer les efforts entrepris par les pays asiatiques en développement dans le domaine de l’éducation, et ce, dans une région confrontée à des catastrophes naturelles récurrentes. Le cadre d’action de l’accord de partenariat illustre la volonté des deux organisations de relever de manière ambitieuse et novatrice les défis auxquels sont confrontés les gouvernements d’Asie, en élaborant une stratégie commune de réalisation de l’Éducation au service du développement durable ».

Plan International est un grand partisan des programmes liés à l’Éducation pour tous. L’une des plus anciennes et importantes ONG spécialisées dans le développement communautaire centré sur les enfants, Plan International soutient directement plus de 1.5 millions d’enfants, ainsi que leurs familles, dans 49 pays en développement, dont 14 des pays les plus pauvres d’Asie. Au Myanmar, Plan International apporte son soutien aux initiatives d’aide d’urgence et de reprise suite au Cyclone Nargis, notamment dans le domaine de l’éducation, par le biais de trois ONG partenaires locales de la région du delta impliquées dans la rénovation et la construction d’écoles et de centres de soins et de développement de la petite enfance.

Contact: d.elias@unesco.org

 

UNESCO Bangkok (en anglais)

 www.unesco.org/education/fr  © UNESCO 1995-2009