Stratégie -
Priorité globale égalité entre les sexes

    Extraits du Projet de programme et de budget 2010–2011
    35 C/5, vol. 2
    Grand programme IV

    Priorité globale égalité entre les sexes

    L’intégration de la question de l’égalité entre les sexes dans les politiques relatives au patrimoine culturel sera axée sur des aspects liés au renforcement des capacités et au développement économique. L’éducation et la formation en matière de conservation et de gestion du patrimoine culturel, naturel et immatériel contribueront également à l’autonomisation des femmes sur les plans politique et social. L’action dans le domaine des industries créatives permettra d’accroître l’impact socioéconomique des petites entreprises artisanales en accordant la priorité aux femmes artisans, et les femmes bénéficieront d’un soutien en tant que principales détentrices du patrimoine culturel immatériel, et donc acteurs essentiels de la transmission du savoir et du savoir-faire. L’UNESCO poursuivra également sa coopération avec les associations de femmes contribuant au dialogue, notamment interreligieux, pour la médiation de conflits et la réconciliation en Afrique, en s’appuyant notamment sur les résultats et recommandations des séminaires et cours de formation pour formateurs organisés au cours du précédent biennium. En outre, l’élaboration de politiques et de mesures culturellement adaptées et sexospécifiques, au niveau des pays, en matière de prévention et de traitement du VIH et du SIDA, ainsi que de santé maternelle, se poursuivra, notamment dans le cadre de l’approche « Unis dans l’action » au niveau des pays.

    Résultats escomptés à la fin de l’exercice

    • Renforcement de la participation active et visible des femmes aux industries culturelles et créatives.
    • Incitation des États parties à la Convention de 1972 à accroître la participation active des femmes aux réunions du Comité du patrimoine mondial ainsi qu’aux initiatives de gestion et de conservation correspondantes en faveur du patrimoine mondial.
    • Intégration de la question de l’égalité entre les sexes dans l’élaboration et la mise en œuvre des activités de renforcement des capacités destinées aux musées.
    • Accroissement des possibilités offertes aux femmes d’acquérir une expérience de la gestion des musées.
    • Amélioration de la compréhension par les différents acteurs de l’UNESCO des aspects relatifs à l’égalité entre les sexes en matière de patrimoine culturel immatériel.

    Retour à la Stratégie globale 2010-2011