UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Une réunion de consultation sur “Les défis et opportunités de la société de l’information” pour l’Amérique centrale.

18-12-2002 ()
Une réunion de consultation sur “Les défis et opportunités de la société de l’information” s’est tenue à Tegucigalpa au Honduras du 29 au 31 octobre avec des représentants de pays d’Amérique centrale, sur l’invitation de l’UNESCO, de l’UIT, la coopération de Hondutel (Compagnie de télécommunication du Honduras) et du Gouvernement du Honduras. Cette réunion avait pour but de discuter des défis politiques, sociaux et éducatifs de la société de l’information et de contribuer à la préparation de la région au Sommet mondial sur la société de l’information.
Les objectifs majeurs de cette réunion, à laquelle participaient des représentants de haut niveau de Cuba, du Honduras, de la République dominicaine et du Mexique étaient d’analyser les défis qui s’offrent aujourd’hui à la société de l’information dans les pays de la région et de générer des initiatives favorisant leur active participation au SMSI.

Le « Consensus de Tegucigalpa », qui est la recommandation finale adoptée par la conférence, souligne la nécessité de l’engagement du gouvernement à tous les niveaux, des législateurs, du secteur privé, de la société civile, des ONG et de la communauté internationale. L’inclusion numérique a été mise en exergue comme question clé, le rôle des TIC comme instrument d’un développement humain durable, le combat contre la pauvreté, la consolidation de la démocratie, la reconnaissance du multiculturalisme de la région et des applications adaptées des nouvelles technologies, du droit des citoyens à participer et à être impliqué dans la voie de la gouvernance démocratique et de la défense des droits de l’homme dans la société de l’information.

La révolution technologique contraint en effet la région à prendre des décisions harmonisées sur le plan politique et légal, en prenant en compte les aspects éthiques et légaux et en prenant conscience de ses forces et de ses faiblesses.

La réunion de Tegucigalpa a mobilisé des gouvernements, des institutions non gouvernementales, des entités de régulation des télécommunications, des institutions de coopération et d’intégration régionale, des organisations de la société civile, des médias et leurs associations telles que, parmi d’autres, l’IPS, l’AIR, l’AMARC-AL, l’ALLER, le FELPA, ainsi que des universités et des entités privées concernées.
Pays/thèmes connexes

      · Archives des actualités de 2002
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb