UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

La Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre du journaliste congolais Witness-Patchelly Kambale Musonia

01-07-2011 (Paris)
La Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, a condamné aujourd’hui l’assassinat du journaliste de radio Witness-Patchelly Kambale Musonia, tué le 22 juin dans la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo.
“Je condamne le meurtre de Witness-Patchelly Kambale Musonia, a déclaré la Directrice générale. De tels crimes affectent la capacité de la société à jouir du droit humain fondamental qu’est la liberté d’expression. La mort d’un journaliste dans des circonstances violentes est une tentative de faire taire la voix vitale de la presse. J’appelle les autorités congolaises à enquêter sur ce meurtre et à traduire les responsables devant la justice.”

Witness-Patchelly Kambale Musonia animait une émission-débat à la radio communautaire de Lubero Sud. Il a été abattu par des individus non identifiés près de son domicile à Kirumba. Selon l’organisation non gouvernementale Journaliste en danger (JED), il avait, quelques jours avant sa mort, consacré une émission au climat d’insécurité créé dans la ville par des bandes de bandits armés.

Witness-Patchelly Kambale Musonia est le sixième journaliste tué dans l’est de la RDC depuis 2007.

L’UNESCO est l’agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».
Pays/thèmes connexes

      · Congo (République démocratique)
      · Liberté de la presse
      · Mémorial UNESCO des journalistes assassinés
      · Médias dans les situations de conflits et de post-conflits
      · CI - Magazine hebdomadaire
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb