UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

La Directrice générale condamne les violences et intimidations exercées contre les journalistes en Libye

16-03-2011 (Paris)
La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a condamné aujourd’hui le meurtre d’Ali Hassan Al-Jaber, caméraman pour la chaîne de télévision Al Jazeera, tué le 12 mars dans une embuscade aux environs de la ville de Benghazi, ville de l’Est libyen tenue par les rebelles.
« La mort d’Ali Hassan Al-Jaber illustre le degré atteint en Libye par les violences et les intimidations visant les journalistes, ainsi que les risques que doivent prendre ces derniers pour faire leur métier », a déclaré Irina Bokov. « Tous ceux qui détiennent une autorité en Libye doivent comprendre que tels actes ne feront pas disparaître leurs problèmes. La paix et le développement dépendent de la réponse apportées aux aspirations du peuple libyen, pas de la répression exercée contre la liberté d’expression ni des limites apportées au droit de tous à être informé ».

Selon Al Jazeera et l’organisation non gouvernementale Reporters sans frontières, Ali Hassan Al-Jaber a été tué, et un autre passager blessé, par des inconnus qui ont ouvert le feu sur leur voiture. Hassan Al-Jaber revenait à Benghazi après avoir effectué un reportage dans une ville voisine.

Cette embuscade est la dernière d’une série d’attaques violentes et d’arrestations visant les journalistes en Libye.

Parmi les incidents récents, on notera : l’arrestation le 9 mars du reporter brésilien Andrei Netto, travaillant pour O Estado de São Paulo ; la disparition de Ghaith Abdul-Ahad, qui travaillait pour le Guardian de Londres ; l’arrestation, suivie de violences physiques, de trois journalistes de la BBC ; le 8 mars, l’attaque à l’explosif de l’hôtel Ouzo où logent des journalistes étrangers travaillant à Benghazi.

Les autorités ont également brouillé les transmissions des médias étrangers et incité à la violence contre les journalistes.

L’UNESCO est l’agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».
Pays/thèmes connexes

      · Jamahiriya arabe libyenne
      · Liberté de la presse
      · Mémorial UNESCO des journalistes assassinés
      · Médias dans les situations de conflits et de post-conflits
      · CI - Magazine hebdomadaire
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb