UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Signature d'un projet de 12 millions de dollars pour l’utilisation des TIC dans les universités ouest-africaines

14-02-2011 (Paris)
Signature d'un projet de 12 millions de dollars pour l’utilisation des TIC dans les universités ouest-africaines
Cérémonie de signature
© UNESCO/Michel Ravassard
La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a signé un accord afin de lancer un projet d’un montant de 12 millions de dollars destiné à renforcer les capacités des universités d'Afrique de l'Ouest, notamment grâce à la création d'une bibliothèque virtuelle interconnectée au niveau régional.
L’accord a été signé par Soumaïla Cissé, Président de la Commission de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), l’organisme qui assure le financement.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre d’une vaste coopération amorcée en 2006 par l’UNESCO et l’UEMOA. Elle vise à développer l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) en vue de soutenir les réformes de l'enseignement supérieur dans les Etats membres de l'UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Niger, Mali, Sénégal et Togo).

« L'éducation supérieure est une force essentielle pour le développement. Le financement de ce projet montre l’engagement de votre organisation pour réformer et moderniser l’éducation supérieure en créant de pôles d’excellence », a déclaré Irina Bokova. « Les nouvelles technologies sont les instruments les plus efficaces pour atteindre cet objectif, dans la mesure où ils permettent de créer des bibliothèques virtuelles accessibles à tous, de favoriser les échanges entre enseignants et étudiants et de stimuler la recherche ».

« Avec l’expertise de l’UNESCO, ce projet permettra de donner plus de moyens aux enseignants, aux étudiants et aux chercheurs », a déclaré Soumaïla Cissé. « Nous sommes en effet conscients que l’éducation est la clé du futur car c’est la qualité des ressources humaines qui fonde les pays émergents. La bibliothèque virtuelle que nous créons servira à nos jeunes à la fois comme des racines et comme des ailes ».

D'une durée de trois ans, ce projet financé par l'UEMOA vise à installer des infrastructures d’accès aux TIC, à la fois matérielles et virtuelles, dans les établissements d’enseignement supérieur. Les campus de huit universités, une dans chaque pays de l’UEMOA, seront équipés de la fibre optique et de salles dotées d’accès à internet à haut-débit d’au moins 200 ordinateurs par campus. Outre la création d’une bibliothèque virtuelle interconnectée au niveau régional, à laquelle seront reliées les universités, le projet prévoit la mise en place d'un cyber-institut qui dispensera des cours en ligne. Une base de données centrale permettant de calculer l’accumulation des crédits des étudiants de toutes les universités publiques sera créée afin d’harmoniser les normes académiques et de faciliter la mobilité des étudiants.

La mise en œuvre du projet sera assurée par le Bureau de l'UNESCO à Bamako (Mali).
Signature d'un projet de 12 millions de dollars pour l’utilisation des TIC dans les universités ouest-africaines Soumaïla Cissé et Irina Bokova en train de signer l'accord
© UNESCO/Michel Ravassard

Pays/thèmes connexes

      · Afrique
      · TIC dans l'éducation
      · CI - Magazine hebdomadaire
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb

Info sur les contact(s)


    Source
  • Communiqué de presse de l'UNESCO N° 2011–19

Liens de référence

Ressources