UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Une étude de l’UNESCO évalue des stratégies pour renforcer l’audiovisuel public au Brésil

13-10-2010 (Brasilia)
Une étude de l’UNESCO évalue des stratégies pour renforcer l’audiovisuel public au Brésil
Couverture de l’étude
© UNESCO
Le Bureau de l’UNESCO à Brasilia publie une étude portant sur la formation professionnelle comme moyen de renforcer les sociétés audiovisuelles publiques. Intitulée Um Levantamento inicial de necessidades e oportunidades de qualificação e capacitação profissional na Fundação Padre Anchieta e na Empresa Brasil de Comunicação, l’étude paraît dans la collection de débats sur la communication et l’information.
Cette nouvelle étude s’inscrit dans l’action de l’UNESCO portant sur le développement des systèmes médiatiques dans lesquels un audiovisuel public fort a un rôle clé à jouer, avec la qualité et l’indépendance à l’égard des gouvernements et des partis politiques. Selon les conclusions de l’étude, les stratégies de formation des professionnels qui assurent le service audiovisuel public au quotidien doivent être prioritaires dans ce type de média.

La création d’une université d’entreprise en communication publique, sur le modèle de l’académie de journalisme de la BBC, pourrait faire partie des mesures à prendre pour assurer la viabilité, l’efficacité et la formation professionnelle des médias brésiliens.

Menée par le consultant Marcelo Borges de février à juin 2009, l’étude présente les résultats d’une enquête sur les besoins en matière de formation professionnelle de deux entreprises audiovisuelles publiques au Brésil : la fondation Padre Anchieta, qui dépend du gouvernement de l’Etat de São Paulo et administre la chaîne de radiotélévision Cultura, et Empresa Brasil de Comunicação, liée au gouvernement fédéral et responsable de TV Brasil.


Schématiquement, les besoins peuvent être regroupés en quatre grands domaines :

  • apprendre à faire de la radio et de la télévision publiques ;
  • gérer les problèmes techniques et opérationnels ;
  • promouvoir la gestion publique des sociétés audiovisuelles ;
  • définir des modèles économiques et générer des revenus.

  • L’étude indique qu’au-delà de la formation, les deux organisations ont besoin de se renforcer pour faire face à des défis institutionnels plus larges, tels que la difficulté de remplir leur mission en raison d’un cadre juridique dépassé et des pratiques qui en découlent.

    Les dirigeants des entreprises étudiées ont bien compris que les programmes de formation doivent s’inscrire dans une politique plus générale de gestion des ressources humaines et que la transition vers la télévision numérique exige un effort supplémentaire. Ils reconnaissent enfin les insuffisances de la formation des professionnels de la communication au Brésil, d’où des besoins en formation continue. Selon les dirigeants, il faut avoir recours à des stratégies différentes et parallèles, comme les formations en interne, les partenariats avec des établissements d’enseignement et les programmes scolaires.

    La nouvelle étude est disponible en ligne en portugais (PDF) : cliquez ici.

    Le premier titre publié dans cette collection de débats sur la communication et l’information, A Blogosfera policial no Brasil: do tiro ao twitter, est disponible en anglais et en portugais : cliquez ici.
    Pays/thèmes connexes

          · Brésil
          · Radiotélévision publique
          · Développement des médias
          · CI - Magazine hebdomadaire
    Partager cet article :
    • co.mments
    • del.icio.us
    • digg
    • Furl
    • Ma.gnolia
    • NewsVine
    • Reddit
    • Shadows
    • Simpy
    • YahooMyWeb