UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Radios communautaires et développement durable au cœur de la 2ème conférence de l’AMARC Asie-Pacifique à Bangalore

16-03-2010 (Bangalore)
Radios communautaires et développement durable au cœur de la 2ème conférence de l’AMARC Asie-Pacifique à Bangalore
2ème conférence régionale
de l’AMARC Asie-Pacifique
© UNESCO
Les radiodiffuseurs communautaires de vingt pays de la région Asie-Pacifique lancent un appel pour placer les droits des citoyens à la communication au centre du développement. La déclaration de Bangalore publiée à la clôture de la 2ème conférence régionale de l’AMARC Asie-Pacifique appelle également à soutenir les initiatives pour faciliter l’accès au numérique et donner la parole aux communautés exclues.
La 2ème conférence régionale de l’AMARC Asie-Pacifique, qui s’est tenue du 20 au 23 février 2010 à Bangalore (Inde) avec le soutien de l’UNESCO, a réuni environ 300 participants : radiodiffuseurs communautaires, universitaires, représentants des ONG, institutions gouvernementales et multilatérales, organismes donateurs. La conférence a permis d’aborder les questions fondamentales auxquelles doit faire face le secteur de l’audiovisuel communautaire. Les débats se sont centrés sur la mise au point d’un plan d’action régional pour orienter le développement du secteur au cours des quatre prochaines années. Les participants de vingt pays de l’Asie-Pacifique ont suivi plusieurs ateliers de partage de connaissances et de renforcement des capacités, et noué des contacts avec leurs confrères de la région.

Une des idées phares qui s’est fait jour au cours de la conférence est la nécessité de placer les droits des citoyens à la communication au centre du développement. La déclaration de Bangalore publiée à la clôture de la conférence appelle à soutenir les initiatives pour faciliter l’accès aux chances offertes par le numérique et les autres technologies. Les participants ont également insisté sur l’importance de créer des espaces sur les ondes pour la diversité et les exclus, sans distinction de caste, de race, de couleur, de sexe, d’orientation sexuelle, de religion, de limitations physiques ou d’autres différences.

Au cours de l’examen des problèmes auxquels sont actuellement confrontées les radios communautaires dans la région, il a été réaffirmé la nécessité pour les communautés opprimées et exclues de s’approprier leurs moyens de communication.

Cette 2ème conférence régionale de l’AMARC Asie-Pacifique s’est engagé à établir des alliances avec les mouvements de défense des droits de l’homme implantés localement pour renforcer les communautés et les radios communautaires, et à se mobiliser pour les droits des femmes, des migrants, des peuples autochtones et des pauvres. Un appel a également été lancé pour que soit reconnu le rôle des radios communautaires régionales dans la prévention des catastrophes, la lutte contre la pauvreté, l’insertion, les droits de l’homme et l’adaptation au changement climatique.

L’UNESCO est l’un des principaux donateurs qui ont soutenu la conférence de Bangalore. Fidèle à sa politique de développement des radios communautaires dans la région Asie-Pacifique, le Bureau de l’UNESCO à New Delhi a travaillé en étroite coopération avec l’AMARC et l’ONG indienne VOICES pour organiser cet événement.
Radios communautaires et développement durable au cÅ“ur de la 2ème conférence de l’AMARC Asie-Pacifique à Bangalore 2ème conférence régionale de l’AMARC Asie-Pacifique
© UNESCO

Pays/thèmes connexes

      · Asie et Pacifique
      · Inde
      · Médias communautaires
      · CI - Magazine hebdomadaire
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb