UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Traduction en portugais de l’étude juridique comparative de l’UNESCO sur le droit d’accès à l’information

20-01-2010 (Brasília)
Traduction en portugais de l’étude juridique comparative de l’UNESCO sur le droit d’accès à l’information
Couverture de la version portugaise
© UNESCO
Le Bureau de l’UNESCO à Brasília, avec le soutien du gouvernement de l’Etat du Mato Grosso, publie l’étude Liberdade de informação: um estudo de direito comparado en ligne et en édition imprimée.
La traduction en portugais a été réalisée à partir de la deuxième édition révisée et mise à jour de l’ouvrage Liberté de l’information : Etude juridique comparative, dont la version originale anglaise a paru en 2008. L’étude écrite par Toby Mendel a joué un rôle important pour assister les institutions publiques et privées ainsi que les Etats membres de l’UNESCO dans le domaine de la législation sur la liberté de l’information.

L’étude dresse un panorama international des meilleures pratiques et analyse la législation de 14 pays à travers les cinq continents – de la Suède à l’Ouganda, des Etats-Unis et du Mexique au Royaume-Uni –, en soulignant les aspects positifs et les problèmes posés par les lois en vigueur.

Qu’est-ce que ce droit, est-ce réellement un droit et quelles sont les mesures prises par les gouvernements pour le rendre effectif ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles cet ouvrage cherche à répondre. Il se conclut par une analyse comparative des différentes législations et politiques en matière de droit à l’information.

Selon Guilherme Canela, du Bureau de l’UNESCO à Brasília, la traduction en portugais apporte une contribution importante au récent débat sur l’adoption d’une Loi générale sur l’accès à l’information au Brésil. “En outre, l’ouvrage peut servir à d’autres nations lusophones qui souhaitent débattre de cette question", ajoute M. Canela.

Fernando Rodrigues, journaliste pour la Folha de S. Paulo et UOL, déclare que cet ouvrage contribue à animer le débat autour de la nécessité d’une loi sur le droit d’accès à l’information publique au Brésil. “Cette question n’a jamais été une priorité dans l’agenda politique. Le Brésil est un pays isolé qui ne regarde pas vers certaines expériences faites à l’extérieur. L’ouvrage de Mendel contribue à élargir le débat pour montrer comment ce droit est exercé dans plusieurs pays qui ont adopté des lois plus avancées que le Brésil”, explique M. Rodrigues.

La société civile, les universitaires, les médias et les gouvernements ne cessent de proclamer l’importance du droit à l’information, du droit de savoir. Au cours des dix dernières années, un nombre croissant de pays ont reconnu ce droit. En 1990, seuls 13 pays avaient adopté une législation nationale sur le droit à l’information. Aujourd’hui, ils sont plus de 70.

Toby Mendel, auteur de l’ouvrage et consultant à l’UNESCO, explique que la notion du droit d’accès à l’information détenue par les instances publiques a atteint sa majorité. Il rappelle que les 14 pays étudiés ont su faire face aux différents problèmes posés par les mesures à prendre pour rendre ce droit effectif juridiquement. Selon M. Mendel, le Brésil est de plus en plus concerné par ce débat : “Onze pays d’Amérique latine disposent aujourd’hui de lois qui rendent ce droit effectif, contre seulement un pays il y a dix ans. Le Brésil est en passe de devenir le douzième, avec l’adoption de sa propre loi sur l’accès à l’information.”

La version portugaise est disponible en fichier PDF (2,2 Mo) en téléchargement gratuit ci-dessous.

L’étude est disponible en téléchargement gratuit (format PDF) dans sa version originale anglaise, mais également en chinois, espagnol, français, népalais et russe : cliquez ici.
Pays/thèmes connexes

      · Amérique latine/Caraïbes
      · Brésil
      · CI - Magazine hebdomadaire
      · Liberté d’information
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb