UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

Communication et information Ressources

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne l’assassinat du journaliste pakistanais Sadiq Bacha Khan

28-08-2009 (Paris)
Le Directeur général condamne l’assassinat du journaliste pakistanais Sadiq Bacha Khan
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui le meurtre du journaliste de télévision Sadiq Bacha Khan, abattu le 14 août dans la province frontalière du Nord-Ouest, au Pakistan.
« Je condamne le meurtre de Sadiq Bacha Khan », a déclaré le Directeur général, qui a poursuivi : « Ce crime est un coup porté à la liberté d'expression et à la liberté de la presse. J'exhorte les autorités à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre un terme aux assassinats de journalistes dont le nombre est devenu particulièrement alarmant dans la province frontalière du Nord-Ouest. Je souhaite également rendre hommage au courage et à l'engagement dont Sadiq Bacha Khan a fait preuve envers sa profession et pour aider les habitants de la région qu'il couvrait. »

Sadiq Bacha Khan a été abattu alors qu'il se rendait à son travail dans le centre-ville de Madran, où il était correspondant pour la chaîne de télévision Aaj TV. Il avait été auparavant le président du Club de presse de Madran.

Selon l'Institut international de la presse, onze journalistes ont été tués au Pakistan au cours des deux dernières années, dont six dans la province frontalière du Nord-Ouest.

L’UNESCO est le seul organisme des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À ces fins, elle doit « favorise[r] la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».
Pays/thèmes connexes

      · Pakistan
      · Liberté de la presse
      · Mémorial UNESCO des journalistes assassinés
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb

Info sur les contact(s)


    Source
  • Communiqué de presse de l’UNESCO No.2009-94

Liens de référence

Ressources