UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne le meurtre du journaliste mexicain Eliseo Barrón Hernández

04-06-2009 (Paris)
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui l’enlèvement et le meurtre à Gomez Palacio (Etat de Durango, Mexique) du journaliste mexicain Eliseo Barrón Hernández.
« Je condamne le meurtre d’Eliseo Barrón Hernández », a déclaré le Directeur général qui a poursuivi : « Je suis persuadé que les autorités mexicaines, tant locales que fédérales, feront tout pour élucider ce crime qui s’ajoute à une longue liste d’attaques contre les journalistes de ce pays. En laissant de telles attaques impunies, on encouragerait d’autres crimes », a déclaré le Directeur général.

Eliseo Barrón Hernández travaillait pour La Opinión de Torreón depuis 11 ans. Son dernier article portait sur la corruption de la police locale. Un autre journaliste, Carlos Ortega Melo Samper, a été assassiné dans ce même Etat de Durango le 3 mai dernier.

Eliseo Barrón Hernández a été enlevé chez lui, à Gomez Palacio, le 25 mai, sous les yeux de sa femme et de ses enfants. Son corps a été retrouvé quelques heures plus tard dans un canal d’irrigation des environs.

Selon la Fédération internationale des journalistes, 49 journalistes ont été assassinés au Mexique depuis 2000, dont 4 depuis le début de l’année 2009.

L’UNESCO est le seul organisme des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples. » À ces fins, elle doit « favorise[r] la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image. »
Pays/thèmes connexes

      · Mexique
      · Liberté de la presse
      · Mémorial UNESCO des journalistes assassinés : archives des actualités 2009
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb

Info sur les contact(s)


    Source
  • Communiqué de presse de l'UNESCO n° No. 2009- 52

Liens de référence

Ressources