UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne le meurtre du photographe Jean Paul Ibarra Ramírez

27-02-2009 (Paris)
Le Directeur général condamne le meurtre du photographe Jean Paul Ibarra Ramírez
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui le meurtre du photographe de presse mexicain Jean Paul Ibarra Ramírez lors d’une attaque qui a eu lieu le 13 février, et au cours de laquelle une autre journaliste, Yenni Yuliana Marchán Arroyo, a été gravement blessée. Koïchiro Matsuura a appelé les autorités à traduire les coupables en justice.
« Je condamne l’attaque qui a coûté la vie à Jean Paul Ibarra Ramírez et blessé Yenni Yuliana Marchán Arroyo, a déclaré le Directeur général. Je suis convaincu que les autorités mettront tout en œuvre afin de traduire en justice les auteurs de ce crime contre la démocratie et l’État de droit. »

Jean Paul Ibarra Ramírez et Yenni Yuliana Marchán Arroyo, qui travaillaient respectivement pour les journaux El Correo et Diario 21, se rendaient à moto sur les lieux d’un accident de voiture qu’ils devaient couvrir à Iguala, dans l’État du Guerrero (au sud-est du Mexique) lorsqu’on leur a tiré dessus. Les deux reporters sont tombés ; l’un des assaillants a alors abattu Jean Paul Ibarra Ramírez. Yenni Yuliana Marchán Arroyo aurait quant à elle été gravement blessée.

Cette attaque porte à quatre le nombre de journalistes mexicains tués depuis janvier 2008, selon Reporters sans frontières.

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».
Pays/thèmes connexes

      · Mexique
      · Liberté de la presse : Archives des actualités 2009
      · Mémorial UNESCO des journalistes assassinés : archives des actualités 2009
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb