Imprimer cette page
La Mission internationale fait le point sur la liberté de la presse au Népal
A la demande des médias népalais, l’UNESCO a participé à la 6ème Mission internationale pour la liberté de la presse et la liberté d’expression au Népal, aux côtés d’autres organisations des médias et de défense de la liberté de la presse, telles que la Fédération internationale des journalistes, Article 19, International Media Support, le Comité mondial pour la liberté de la presse, Reporters sans frontières et l’Institut international de la presse, qui suivent de près la transition népalaise en matière de liberté de la presse et de liberté d’expression.

Actualités
     

La Mission internationale fait le point sur la liberté de la presse au Népal

12-02-2009 (New Delhi)
La Mission internationale fait le point sur la liberté de la presse au Népal
Couverture de la publication sur
la liberté de la presse au Népal
© UNESCO
A la demande des médias népalais, l’UNESCO a participé à la 6ème Mission internationale pour la liberté de la presse et la liberté d’expression au Népal, aux côtés d’autres organisations des médias et de défense de la liberté de la presse, telles que la Fédération internationale des journalistes, Article 19, International Media Support, le Comité mondial pour la liberté de la presse, Reporters sans frontières et l’Institut international de la presse, qui suivent de près la transition népalaise en matière de liberté de la presse et de liberté d’expression.
La Mission internationale a été mise en place en 2005 en raison de la détérioration de la liberté de la presse et de la liberté d’expression après que le roi Gyanendra eut pris les pleins pouvoirs. Cette sixième visite s’est déroulée du 5 au 8 février 2009. Elle avait pour objet d’évaluer la situation des médias dans le pays et d’identifier les problèmes rencontrés par la presse libre, afin d’envisager des mesures pour sauvegarder les droits des médias. Les membres de la Mission ont coopéré avec des représentants des médias, des partis politiques, du gouvernement, des organisations de sécurité et de la société civile. Ils ont dressé une liste de recommandations pour résoudre les problèmes auxquels est confronté le secteur des médias.

La conclusion de la Mission est que la liberté de la presse au Népal continue à être fortement menacée, malgré l’espoir de voir la situation s’améliorer avec le rétablissement d’un régime démocratique. L’UNESCO a activement soutenu les efforts pour améliorer la liberté d’expression et contribuer à la résolution du conflit au Népal, à travers des actions concrètes financées par le Programme international pour le développement de la communication (PIDC). L’Organisation a également fait part de sa vive inquiétude concernant la vulnérabilité et la sécurité des journalistes au Népal, notamment ceux qui travaillent dans les districts. L’UNESCO avait participé aux précédentes Missions internationales et exhorté les autorités népalaises à mettre un terme à la pression croissante sur les libertés des médias.

En janvier dernier, la journaliste âgée de 26 ans Uma Singh a été tuée à coups de couteau à son domicile de Janakpur. D’après le rédacteur en chef de son journal, elle a été assassinée pour ces reportages critiquant les politiciens locaux et le système de la dot.

Uma Singh est le quatrième journaliste assassiné au Népal depuis 2006. Rien que pour l’année 2008, la Fédération des journalistes népalais (FNJ) a enregistré 342 violations de la liberté de la presse dans le pays.

Impunité

Au cours de cette visite, la Mission internationale a rencontré tous les principaux acteurs politiques, y compris le Premier ministre, des dirigeants du gouvernement et des représentants des partis d’opposition.

La Mission a fait part de son inquiétude face à l’augmentation des attaques et du harcèlement dont sont victimes les journalistes : les journalistes qui ont un regard critique subissent des violences et les auteurs ne sont pas punis. Le processus de démocratisation actuellement en cours est en danger, si le gouvernement ne met pas un terme à l’impunité et ne montre pas clairement son engagement en matière de liberté de la presse.

Nouvelle constitution

Dans le courant de l’année, le Népal va s’engager dans un processus d’élaboration d’une nouvelle constitution, qui devrait aboutir d’ici mai 2010.

Les médias ont un rôle crucial à jouer dans ce processus en garantissant un dialogue public transparent et ouvert concernant les tenants et les aboutissants de la nouvelle constitution. La Mission a souligné l’importance de la nouvelle constitution pour donner des gages solides de la liberté de la presse en conformité avec les normes et pratiques internationales.

A l’occasion de la Mission, la Fédération des journalistes népalais et le Freedom Forum ont élaboré, avec l’aide d’Article 19, un Programme pour le changement, qui montre à quoi devraient ressembler une réforme des médias et le futur paysage médiatique pour garantir la liberté d’expression et la liberté de la presse. La Mission internationale exhorte les autorités nationales à suivre ce Programme pour le changement dans les mois et années à venir.

La Mission internationale a fait une déclaration commune de deux pages, pour attirer l’attention du gouvernement népalais et des partis politiques sur les six points suivants :

  • la liberté d’expression doit être garantie pour tous ;
  • la loi sur le droit à l’information doit être mise en application ;
  • le gouvernement doit mettre fin au contrôle sur les médias et mettre en place un service audiovisuel public ;
  • il est nécessaire de créer un organe de régulation indépendant pour l’audiovisuel ;
  • la diffamation doit être dépénalisée ;
  • la loi sur le travail des journalistes doit être mise en application.

  • Pays/thèmes connexes

  • Cet élément se trouve dans les rubriques suivantes :
          · Népal
          · Liberté d'expression
          · Médias dans les situations de conflits et de post-conflits : archives des actualités 2009
          · Liberté de la presse : Archives des actualités 2009


  • Info sur les contact(s)
    Liens de référence
    Plus de ressources
    portal1.org
    we are portal 1
    Solutions de logiciel sur les Communautés de Pratique - Optimisé par Tomoye Simplify Version 3:01b
    UNESCO-CI
    Des commentaires? Écrivez à : Éditeur-gestionnaire
    Statistiques du portail : 23295 objets de connaissance - 6499 rubriques