UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne le meurtre du journaliste kenyan Francis Nyaruri

06-02-2009 (Paris)
Le Directeur général condamne le meurtre du journaliste kenyan Francis Nyaruri
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui le meurtre du journaliste kenyan Francis Nyaruri et demandé qu’une enquête soit menée sur ce crime.
« Je condamne le meurtre de Francis Nyaruri », a déclaré le Directeur général, qui a ajouté : « J’espère qu’une enquête sera menée sur ce crime et que les coupables seront traduits en justice. Nous le devons à Francis Nyaruri mais aussi à la cause de la démocratie et de la bonne gouvernance. Des journalistes comme Francis Nyaruri effectue un travail important, même s’il est parfois controversé, qui contribue au débat et à la démocratie ».

Le corps décapité de Francis Nyaruri a été découvert le 29 janvier dans une forêt de l’ouest du Kenya. Sous le pseudonyme de Mong’are Mokua, il avait écrit des articles sur la corruption de la police dans l’hebdomadaire indépendant Weekly Citizen.

Selon le Comité de protection des journalistes (CPJ), Francis Nyaruri qui avait disparu depuis le 15 janvier, aurait dit à des collègues avoir reçu des menaces. Pour le CPJ, il s’agit du deuxième journaliste tué au Kenya en un an.

L’UNESCO est le seul organisme des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples. » À ces fins, elle doit « favorise[r] la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image. »
Pays/thèmes connexes

      · Kenya
      · Liberté de la presse : Archives des actualités 2009
      · Mémorial UNESCO des journalistes assassinés : archives des actualités 2009
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb