UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne le meurtre du rédacteur en chef sri-lankais Lasantha Wickrematunga

23-01-2009 (Paris)
Le Directeur général condamne le meurtre du rédacteur en chef sri-lankais Lasantha Wickrematunga
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui le meurtre de Lasantha Wickrematunga, rédacteur en chef du journal sri-lankais Sunday Leader.
« Je condamne l’assassinat de Lasantha Wickrematunga », a déclaré le Directeur général, qui a ajouté : « Même si ses écrits étaient polémiques ou controversés, Lasantha Wickrematunga devait pouvoir jouir du droit de l’homme fondamental qu’est la liberté d’expression. D’ailleurs, des publications comme le Sunday Leader stimulent le débat, ce qui ne peut que contribuer au renforcement de la démocratie. J’espère que les coupables de ce crime seront découverts et traduits en justice afin de garantir que le Sri Lanka continuera de profiter des avantages d’une presse libre ».

Lasantha Wickrematunga, journaliste réputé et souvent controversé, a été l’objet de plusieurs tentatives d’intimidation et de procès en diffamation. Il a été abattu alors qu’il se rendait à son travail le 8 janvier au matin.

D’après Reporters sans frontières, deux inconnus ont brisé la vitre de sa voiture à coups de barre de fer avant de lui tirer dessus à bout portant. Touché à la tête, à la poitrine et à l’estomac, il a été transporté dans un hôpital de Colombo où il a succombé quelques heures plus tard. Pour Reporters sans frontières, il s’agit du troisième journaliste tué au Sri Lanka depuis janvier 2008.

L’UNESCO est le seul organisme des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples. » À ces fins, elle doit « favorise[r] la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image. »
Pays/thèmes connexes

      · Sri Lanka
      · Liberté de la presse : Archives des actualités 2009
      · Mémorial UNESCO des journalistes assassinés : archives des actualités 2009
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb