UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

FGI 2008: le contenu dans les langues locales est aussi important que la connectivité

05-12-2008 (Hyderabad)
FGI 2008: le contenu dans les langues locales est aussi important que la connectivité
Miriam Nisbet
© UNESCO
Le groupe d’experts qui a ouvert le Forum sur la gouvernance de l’Internet 2008 par la session intitulée « Atteindre un nouveau milliard d’utilisateurs : multilinguisme » a estimé que le potentiel de l’Internet était décuplé lorsque les individus pouvaient accéder aux contenus et les utiliser dans leurs langues locales.
La question complexe du multilinguisme sur l’Internet présente des caractéristiques politiques et sociales qui dépassent les défis technologiques relatifs à la disponibilité d’outils d’accès et de traduction.

Le débat était principalement axé sur les thèmes suivants:
  • Le contenu dans les langues locales est aussi important que la connectivité. Les individus doivent pouvoir donner et recevoir des informations dans leur langue locale et être en mesure de s’exprimer de façon à être compris par leurs pairs.

  • Outils et applications de l’Internet – les logiciels, matériels, moteurs de recherche, navigateurs et outils de traduction doivent être localisés et également répondre aux questions d’accessibilité qui concernent les personnes ayant des besoins particuliers.

  • Un des points fondamentaux de l’accès est la façon dont on accède aux sites Internet. Les noms de domaine internationalisés (IDNs) et les adresses électroniques internationalisées, qui comportent des scripts non latins, sont développés par le biais de technologies, de normes et de politiques.

  • La communication en ligne se fait de plus en plus par des moyens autres que la forme écrite: le multilinguisme se développe par le biais de différents supports, et notamment les dispositifs mobiles qui sont de plus en plus utilisés.

  • Un cadre et une langue communs aideront le Forum sur la gouvernance de l’Internet à aborder ces questions.

  • La nécessité de renforcer les capacités en matière de maîtrise de l’informatique et de maîtrise de base et traditionnelle reste indispensable.
Les membres du panel étaient: Alex Corenthin, président d’Internet Society; Manal Ismail, directeur de la Coordination technique internationale, Gouvernement égyptien; Hiroshi Kawamura, président de DAISY consortium (Digital Accessible Information System); Viola Krebs, directrice exécutive d’ICVolunteers; Tulika Pandey, service de la technologie de l’information, Gouvernement indien; S. (Ramki) Ramakrishnan – directeur général du C-DAC (Centre for Development of Advanced Computing), Inde. La modératrice et rapporteure de la session était Miriam Nisbet, directrice de la Division de la société de l'information de l’UNESCO.

Une session plénière ouverte sur le thème « Atteindre un nouveau milliard d’utilisateurs: accès et multilinguisme » a donné aux membres du panel et aux participants aux deux principales sessions de la journée d’ouverture l’occasion de débattre plus avant de la relation entre accès et multilinguisme. Le compte-rendu des travaux de toutes les sessions et ateliers du FGI sont disponibles sur le site du Forum.
Pays/thèmes connexes

      · Inde
      · La gouvernance de l’Internet
      · Multilinguisme dans le cyberespace : Archives des actualités 2008
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb