UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne l’assassinat du journaliste Didace Namujimbo en RDC

27-11-2008 (Paris)
Le Directeur général condamne l’assassinat du journaliste Didace Namujimbo en RDC
Didace Namujimbo
© Nicolas Sur
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui le meurtre à Bukavu (République démocratique du Congo) du journaliste de Radio Okapi, Didace Namujimbo. Le Directeur général a joint sa voix à celle du Secrétaire général des Nations Unies pour demander une enquête complète sur ce crime.
« Je condamne le meurtre de Didace Namujimbo», a déclaré Koïchiro Matsuura. « C’est à cause de leur travail que les journalistes sont pris pour cible et ce travail est particulièrement important dans une région en proie à la violence. Il est donc très important que ce meurtre soit élucidé et puni. »

Didace Namujimbo, âgé de 34 ans, a été tué le 21 novembre alors qu’il rentrait chez lui. Il travaillait pour la station de radio de la Mission des Nations Unies dans le pays (MONUC). La radio est gérée en partenariat avec la Fondation Hirondelle, une ONG suisse.

Selon l’ONG Journaliste en danger, Didace Namujimbo est le deuxième journaliste de Radio Okapi tué par balles à Bukavu en l’espace d’une année et le sixième professionnel des médias tué de cette façon en RDC ces trois dernières années.

L'actualité de référence de l'ONU:L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies qui a un mandat pour défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. L’article 1 de son Acte constitutif déclare que l’Organisation se propose «d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». Pour y parvenir l’Organisation doit favoriser « la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses et recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image…»
Pays/thèmes connexes

      · Congo (République démocratique)
      · Liberté de la presse : Archives des actualités 2008
      · Mémorial UNESCO des journalistes assassinés : archives des actualités 2008
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb