Imprimer cette page
Le Bureau de l’UNESCO à New York célèbre la Journée mondiale de la liberté de la presse
Le Bureau de l’UNESCO à New York a célébré la Journée mondiale de la liberté de la presse avec une conférence sur le thème “Accès à l’information et autonomisation des individus” prononcée par Justice Albie Sachs, grand architecte de la constitution post-apartheid en Afrique du Sud.

Actualités
     

Le Bureau de l’UNESCO à New York célèbre la Journée mondiale de la liberté de la presse

06-05-2008 (New York)
Le Bureau de l’UNESCO à New York célèbre la Journée mondiale de la liberté de la presse
Justice Albie Sachs
© Thomas Khosa
Le Bureau de l’UNESCO à New York a célébré la Journée mondiale de la liberté de la presse avec une conférence sur le thème “Accès à l’information et autonomisation des individus” prononcée par Justice Albie Sachs, grand architecte de la constitution post-apartheid en Afrique du Sud.
“L’accès libre à l’information ne concerne pas uniquement l’accès des journalistes ; cela concerne tout autant la dignité des individus et leur droit à la parole”, a déclaré M. Sachs devant une centaine de journalistes, délégués des Nations Unies, représentants d’organisations et de groupes de défense des médias qui assistaient à la conférence et au déjeuner.

M. Sachs a expliqué comment des années après avoir été arrêté et torturé par les forces de sécurité sud-africaines, il a eu accès aux documents relatifs à son incarcération. Son cas, a-t-il ajouté, montre comment l’information est capable de restaurer la dignité humaine.

Ancien membre du Comité international de bioéthique de l’UNESCO, M. Sachs a participé à l’élaboration de l’Avant-projet de déclaration universelle sur le génome humain.

En 1996, M. Sachs fut nommé par Nelson Mandela à la Cour constitutionnelle qui venait d’être créée en Afrique du Sud. Cette nomination était l’aboutissement d’une longue carrière d’activiste anti-apartheid, au cours de laquelle M. Sachs fut arrêté à deux reprises et détenu sans jugement par les autorités sud-africaines. Il fut interdit d’exercer le droit dans le pays, avant d’être condamné à l’exil. En 1988, M. Sachs fut victime d’une tentative d’assassinat perpétrée par des agents de la sécurité sud-africaine, dans laquelle il perdit son bras droit et la vue d’un œil.

Plus tôt dans la journée, l’UNESCO organisait en collaboration avec le Département de l’information des Nations Unies (UNDPI) une conférence et une cérémonie de commémoration de la Journée mondiale de la liberté de la presse. En ouverture de la commémoration, Hélène-Marie Gosselin, directrice du Bureau de l’UNESCO à New York et représentante auprès de l’ONU, a lu le message du directeur général, M. Koïchiro Matsuura, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse.

La conférence UNDPI-UNESCO, qui avait également pour thème “Accès à l’information et autonomisation des individus”, a permis de dresser un état des lieux de l’accès à l’information dans le monde et de montrer le rôle des nouvelles technologies de l’information dans l’autonomisation des peuples, en prenant comme exemple le cas du Brésil.

Les principaux intervenants étaient Norberto Moretti, conseiller à la Mission permanente du Brésil auprès de l’ONU ; Richard Winfield, président du Comité mondial pour la liberté de la presse ; Fernando Rodrigues, journaliste d’investigation brésilien bénéficiaire d’une bourse Nieman de Harvard ; et Larry Rohter, journaliste du New York Times.

Les participants ont pu également voir une déclaration filmée du chef indien Almir Narayamoga Surui, qui travaille sur l’utilisation d’images satellite pour surveiller l’abattage illégal dans la forêt amazonienne.

Pays/thèmes connexes

  • Cet élément se trouve dans les rubriques suivantes :
          · Etats-unis d'Amérique
          · Journée mondiale de la liberté de la presse - 2008
          · Accès à l'information : Archives des actualités 2008


  • Info sur les contact(s)
    Liens de référence
    Plus de ressources
    portal1.org
    we are portal 1
    Solutions de logiciel sur les Communautés de Pratique - Optimisé par Tomoye Simplify Version 3:01b
    UNESCO-CI
    Des commentaires? Écrivez à : Éditeur-gestionnaire
    Statistiques du portail : 23295 objets de connaissance - 6499 rubriques