UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général déplore la mort du caméraman de Reuters Fadel Shanaa à Gaza et demande davantage de sécurité pour les journalistes

22-04-2008 (Paris)
Le Directeur général déplore la mort du caméraman de Reuters Fadel Shanaa à Gaza et demande davantage de sécurité pour les journalistes
Arrêtez de tuez les journalistes
© Derstandard
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui l’assassinat de Fadel Shanaa, un caméraman palestinien travaillant pour l’agence de presse Reuters à gaza, et a demandé qu’une réelle attention soit portée à la sécurité des journalistes.
« Je condamne l’assassinat du journaliste palestinien Fadel Shanaa », a déclaré le Directeur général. « Je suis convaincu que les autorités israéliennes mettront tout en œuvre pour enquêter sur les circonstances de l’attaque du véhicule de Fadel Shanaa. Il est important », a ajouté Koïchiro Matsuura, « qu’une attention particulière soit portée à la sécurité des journalistes, à tout moment et dans toutes les circonstances ».

Fadel Shanaa, 25 ans, est mort le 16 avril après qu’un missile ait atteint le véhicule où il se trouvait avec l’ingénieur du son Wafa Barbakh. Ils étaient en train de filmer une incursion des tanks israéliens près du camp de réfugiés d’Al-Barij, quand leur véhicule a été touché. Le véhicule portait de façon visible le mot « Presse » indiquant qu’il était utilisé par des journalistes.

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies qui a un mandat pour défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. L’article 1 de son Acte constitutif déclare que l’Organisation se propose «d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». Pour y parvenir l’Organisation doit favoriser « la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses et recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image…»
Pays/thèmes connexes

      · Israël
      · Liberté de la presse : Archives des actualités 2008
      · Mémorial UNESCO des journalistes assassinés : archives des actualités 2008
      · Autorité palestinienne : Archives des actualités de 2008
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb

Info sur les contact(s)


    Source
  • Communiqué de presse de l'UNESCO N°2008- 30

Liens de référence

Ressources