UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

L'UNESCO s'engage à perfectionner la formation des journalistes en Afrique

18-03-2008 (Paris)
L'UNESCO s'engage à perfectionner la formation des journalistes en Afrique
Abdul Waheed Khan
© UNESCO
Lors de son allocution d’ouverture de la réunion sur la formation au journalisme en Afrique qui se tient actuellement à Grahamstown (Afrique du Sud), Abdul Waheed Khan, sous-directeur général de l’UNESCO pour la Communication et l’Information, a rappelé l’engagement de l’UNESCO de renforcer les capacités professionnelles des journalistes africains.
“Les tendances et problèmes actuels sont en train de redéfinir les pratiques des journalistes. L’émergence de plates-formes multimédias et de nouvelles formes de journalisme, comme les blogues, ouvrent des horizons totalement nouveaux dans l’audiovisuel et touchent des types de publics très divers à travers le monde”, a remarqué M. Khan. En plus de ces évolutions, le remplacement du journalisme factuel par un journalisme d’opinion est préjudiciable à la qualité du travail journalistique. Dans ce contexte, “l’enseignement du journalisme ne doit pas se limiter à apprendre aux étudiants à rédiger, mais également à penser, vérifier, apprécier, critiquer avant de faire une synthèse”, a ajouté M. Khan.

C’est dans cette perspective que l’UNESCO a mis au point des modèles de programmes d’enseignement du journalisme destinés aux pays en développement et aux démocraties émergentes. L’objectif de ces programmes, qui mettent l’accent sur le lien étroit entre démocratie et journalisme, est de renforcer les capacités des étudiants à penser de manière critique, par l’acquisition de compétences en compréhension, analyse et synthèse. Il s’agit de développer une approche plus large de l’enseignement du journalisme, afin de donner aux étudiants les moyens de traiter des questions de plus en plus complexes.

Devant un auditoire de plus de 70 participants, M. Khan a souligné à la conférence de Grahamstown le caractère novateur de l’étude intitulée Critères et indicateurs pour des institutions de qualité de formation au journalisme & Identification de centres potentiels d’excellence de formation au journalisme en Afrique publiée récemment par l’UNESCO. “Les critères et indicateurs définis permettent d’étendre l’étude ailleurs, en les adaptant à d’autres régions du monde”, a déclaré M. Khan.

M. Khan a rappelé l’engagement de l’UNESCO de bâtir une Afrique mieux informée. Pour atteindre cet objectif, l’UNESCO aidera les principaux établissements africains de formation au journalisme à réaliser leur potentiel. “La réunion d’aujourd’hui marque le début de ce qui promet d’être une action pionnière dans le développement de la formation au journalisme en Afrique”, a déclaré M. Khan.

Des enseignants en communication recherchant l’excellence se rencontrent depuis hier à Grahamstown pour une réunion de consultation de deux jours organisée par l’UNESCO. Les débats portent sur les défis de l’enseignement du journalisme en Afrique et les moyens de renforcer les capacités des établissements pour relever ces défis. Des représentants d’écoles de journalisme des pays en développement, du Forum des rédacteurs en chef africains et de ses organisations partenaires, ainsi que des organisations de donateurs participent à la réunion.
Pays/thèmes connexes

      · Afrique
      · Abdul Waheed Khan
      · Formation des professionnels des médias : Archives des actualités 2008
      · Afrique du Sud : Archives des actualités de 2008
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb