UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

Communication et information Ressources

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Conférence générale de l’UNESCO : élection de nouveaux membres aux conseils du PIDC et du PIPT

02-11-2007 (Paris)
Conférence générale de l’UNESCO : élection de nouveaux membres aux conseils du PIDC et du PIPT
La Conférence générale a élu cette semaine de nouveaux membres aux conseils intergouvernementaux du Programme international pour le développement de la communication (PIDC) et du Programme Information pour tous (PIPT).
Les vingt-et-un Etats membres suivants ont été élus nouveaux membres du Conseil intergouvernemental du Programme international pour le développement de la communication (PIDC) et rejoignent les dix-huit anciens membres désignés lors de la 33ème session de la Conférence générale : Bénin, Cameroun, Colombie, Danemark, Espagne, Etats-Unis d’Amérique, Hongrie, Italie, Jamaïque, Jordanie, Madagascar, Mali, Namibie, Roumanie, Sénégal, Suisse, Tadjikistan, Venezuela, Viet Nam, Yémen, Zambie.


Au Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous (PIPT), les quatorze Etats membres suivants vont se joindre aux treize anciens membres élus lors de la 33ème session de la Conférence générale : Autriche, France, Israël (Groupe I), Brésil, Grenade, Venezuela (Groupe III), République populaire démocratique de Corée, Indonésie, Thaïlande, Viet Nam (Groupe IV), Kenya, Nigéria, Côte-d’Ivoire (Groupe V (a)), Libye (Groupe V (b)).

Le PIDC et le PIPT jouent un rôle essentiel dans l’action menée par l’UNESCO pour autonomiser les populations via la libre circulation des idées par le mot et par l’image, et par l’accès à l’information et au savoir.

Le PIDC a pour mission la promotion des médias libres et pluralistes avec de grandes exigences éthiques et professionnelles, dans les pays en développement et dans les pays en transition. Par le biais du développement des médias, le PIDC contribue à renforcer les aptitudes de la population à la communication et à l’analyse, ainsi que sa participation à la gestion des affaires publiques. Il accorde la priorité aux projets qui privilégient la liberté de la presse et le pluralisme des médias, le développement des médias communautaires, le renforcement du savoir-faire professionnel et l’organisation de partenariats en vue du renforcement des organes de presse.

Le PIPT est une structure de coopération internationale et de définition de partenariats régionaux et internationaux. Son objet est de soutenir le développement de stratégies, de méthodes et d’outils communs, afin de bâtir des sociétés du savoir intégratrices, ouvertes et pluralistes, et de réduire le fossé entre inforiches et infopauvres.
Pays/thèmes connexes

      · Autriche
      · Bénin
      · Brésil
      · Cameroun
      · Colombie
      · Côte d'Ivoire
      · Corée (RPD)
      · Danemark
      · France
      · Grenade
      · Hongrie
      · Indonésie
      · Israël
      · Italie
      · Jamaïque
      · Jordanie
      · Kenya
      · Jamahiriya arabe libyenne
      · Madagascar
      · Mali
      · Namibie
      · Nigéria
      · Suisse
      · Espagne
      · Yémen
      · Sénégal
      · Roumanie
      · Tadjikistan
      · Thaïlande
      · Viet Nam
      · Zambie
      · Etats-unis d'Amérique
      · Venezuela
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb