UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

Communication et information Ressources

Actualités

Communication et information – Service des actualités

L'UNESCO récompense les Archives nationales du film de Thaïlande au Festival du film de Phuket

30-10-2007 (Bangkok)
L'UNESCO récompense les Archives nationales du film de Thaïlande au Festival du film de Phuket
Pochette de l’édition DVD
© Thai Film Foundation
Le 21 octobre, à l'occasion du Festival du film de Phuket en Thaïlande, l'UNESCO a remis au ministre de la Culture, Mme Khunying Khaisri Sri-Arun, la médaille d'argent Fellini et un diplôme récompensant l'excellent travail effectué par les Archives nationales du film de Thaïlande au sein du programme Mémoire du monde de l'UNESCO.
Ce prix décerné aux Archives nationales du film de Thaïlande est une reconnaissance de l'excellent travail effectué par cette institution depuis des années pour la préservation et l’accès au patrimoine cinématographique. La médaille d'argent Fellini récompense des réalisations remarquables. Lorsque le réalisateur italien Federico Fellini est mort en 1993, les Etats membres de l'UNESCO venaient d'adopter une résolution de la Conférence générale en faveur de la sauvegarde du patrimoine cinématographique. Un appel a été lancé à la communauté internationale invitant les gouvernements, l'industrie et le public à participer à une campagne pour garder vivant le septième art. La médaille Fellini, inaugurée au Festival de Cannes en mai 1994, avait ainsi une double fonction : rendre hommage à la formidable contribution du réalisateur au septième art et commémorer le centenaire de la naissance du cinéma (1895-1995).

La remise de la médaille a eu lieu au Festival du film de Phuket, dont l’un des objectifs était de sensibiliser les cinéastes asiatiques à la conservation et l’archivage des trésors culturels et historiques du patrimoine audiovisuel. L’épopée Le roi à l’éléphant blanc (The King of the White Elephant), a ouvert le festival. Ce classique du cinéma thaïlandais est conservé par les Archives nationales du film, sous la tutelle du ministère de la Culture.

Le programme Mémoire du monde se consacre à la préservation du patrimoine documentaire, qui englobe aussi bien les manuscrits sur papier ou feuilles de palme, les inscriptions lapidaires, que les documents audiovisuels comme les films. Tous ces documents peuvent témoigner de changements historiques majeurs ou aider à comprendre le monde à un moment important de l’histoire.

Il est fondamental de pouvoir accéder au patrimoine documentaire et donc de veiller à sa préservation, car s’il disparaît, c’est notre mémoire qui disparaît. Les actions de sensibilisation sont indispensables, pour ne pas oublier que le patrimoine documentaire fait partie de notre patrimoine culturel et qu’il est donc essentiel de le conserver.

Mais les communautés, les gouvernements et les organisations internationales, comme l’UNESCO, ne peuvent pas mener ce combat seuls. Si rien n’est fait pour assurer sa préservation, le patrimoine documentaire risque de connaître le même sort que les Sept Merveilles du monde. Les documents de la Mémoire du monde racontent l’histoire culturelle de l’humanité et ce passé est encore plein d’enseignements pour le monde actuel.

Dans la région Asie-Pacifique, le Comité régional Mémoire du monde pour l’Asie-Pacifique (MOWCAP) mène des actions auprès des gouvernements pour faire connaître le programme Mémoire du monde. Les pays peuvent également apporter leur soutien au programme en créant des comités nationaux, comme le Comité national Mémoire du monde en Thaïlande.
L'UNESCO récompense les Archives nationales du film de Thaïlande au Festival du film de Phuket Affiche du 50ème anniversaire
Pays/thèmes connexes

      · Thaïlande
      · Mémoire du monde : Archives des actualités de 2007
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb