UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

Communication et information Ressources

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le 27 octobre, Journée mondiale du patrimoine audiovisuel

27-10-2007 (Paris)
Le 27 octobre, Journée mondiale du patrimoine audiovisuel
Effets du vinaigre sur la pellicule
© Archives autrichiennes du cinéma
En coopération avec le Conseil de coordination des associations d’archives audiovisuelles (CCAAA) et d’autres partenaires, l’UNESCO mène la lutte pour la sauvegarde du fragile patrimoine audiovisuel mondial. Elle a adopté le 27 octobre pour célébrer la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel, afin d’attirer l’attention internationale sur les enjeux de ce combat.
Des archives dans le monde entier participent à la célébration de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel en organisant des activités destinées à faire prendre conscience de la fragilité et de la vulnérabilité de ce patrimoine.

Le cinéma, la télévision et la radio tissent la trame du monde moderne, en témoignant des moments les plus marquants de notre époque. Comment oublier les images télévisées du 11 septembre 2001 ? Les ravages du tsunami du 26 décembre 2004 ? Ou les terribles images des survivants des génocides du XXe siècle ?

Les documents audiovisuels construisent le patrimoine de l’humanité, que ce soit à travers les actualités, les publicités pour des produits éphémères, ou des évènements plus symboliques qui témoignent de l’identité culturelle d’un peuple.

Si les grands évènements de notre temps ont été enregistrés, ces documents auront peut-être disparu dans 50 ans. L’homme a marché sur la lune le 20 juillet 1969, il y a à peine 40 ans, mais on ignore aujourd’hui où sont passées les enregistrements originaux. Et on peut se demander combien d’autres trésors ont disparu au fil du temps.

Le patrimoine audiovisuel du siècle dernier est menacé dans le monde entier et on estime qu’une grande partie a déjà disparu. Il n’est à l’abri nulle part, même dans les pays qui disposent de ressources financières plus importantes. Inondations et incendies, tempêtes et séismes peuvent faire disparaître ce patrimoine du jour au lendemain. L’humidité, la chaleur, la poussière et les sels présents dans le milieu ambiant jouent également leur rôle ; des pertes sont provoquées par l’obsolescence technique ainsi que par la dégradation physique qui touche non seulement les supports traditionnels, mais aussi les “nouveaux” médias numériques. Le vol et le vandalisme, les ravages de la guerre, ainsi que l’effacement délibéré et la réutilisation des bandes ont détruit de nombreuses collections.

Sauvegarder le patrimoine audiovisuel est une entreprise très complexe qui exige toute une gamme de solutions techniques, politiques, humaines et financières. Si rien n’est fait, des chapitres entiers de ce patrimoine auront disparu dans moins de dix ans, ce qui entraînera un appauvrissement irréparable de l’identité de l’humanité. La Journée mondiale du patrimoine audiovisuel donne l’occasion aux citoyens du monde entier d’apporter leur contribution à l’effort collectif pour préserver le patrimoine audiovisuel avant qu’il ne soit trop tard.

A cette occasion, le programme Communication et Information de l’UNESCO a mis en ligne un nouveau site consacré à la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel.
Pays/thèmes connexes

      · World Day for Audiovisual Heritage
      · Archives : Archives des actualités 2007
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb