UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

Communication et information Ressources

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Deux projets en Belgique et aux États-Unis récompensés par le Prix UNESCO-Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa 2007

02-10-2007 (Paris)
Deux projets en Belgique et aux États-Unis récompensés par le Prix UNESCO-Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa 2007
Claroline aide les enseignants
à élaborer leurs cours en ligne.
© Claroline
Le Consortium Claroline, établi en Belgique, et Curriki: The Global Education and Learning Community (Communauté mondiale pour l’éducation et l’apprentissage), basé aux États-Unis, sont les deux lauréats de l’édition 2007 du Prix UNESCO-Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa pour l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’éducation. Ils ont été sélectionnés par Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, sur recommandation d’un jury international.
Le Consortium Claroline (représenté par l’Université Catholique de Louvain, en Belgique) fournit à quelque 900 établissements répartis dans 84 pays une plate-forme « open source » en 35 langues. Claroline offre une série d’outils pédagogiques interactifs et centrés sur l’apprenant. C’est un modèle de réseau et de communauté qui met en relation des apprenants, des enseignants et des développeurs du monde entier. Sans cesse enrichie de nouveaux outils et de nouvelles fonctions grâce aux écoles et aux établissements qui participent à ce projet, cette plate-forme constitue un système performant de gestion de l’enseignement en libre accès. Partout dans le monde, les établissements d’enseignement peuvent l’adapter et la personnaliser facilement en fonction de leurs besoins. Le réseau permet d’accéder librement à 2 000 cours en ligne.

Curriki: The Global Education and Learning Community – Mme Barbara Kurshan (États-Unis). Le nom « Curriki » vient de l’association de programme d’enseignement (« curriculum » en anglais) et de « wiki », qui désigne un système de gestion de contenu en ligne qui peut être modifié par tous les utilisateurs. Créée en 2004 par Sun Microsystems, Curriki est une communauté mondiale qui se consacre à l’éducation et à la formation. Elle a désormais le statut d’organisme à but non lucratif. Elle fournit un portail Internet, un ensemble d’outils et de services aux utilisateurs grâce auxquels chacun peut librement concevoir, regrouper, évaluer et enrichir les meilleurs programmes d’enseignement, ce qui permet de répondre aux besoins de toutes les classes d’âge et de toutes les disciplines. Curriki a ainsi créé une communauté très vivante composée d’enseignants, d’apprenants, de ministères de l’Éducation, d’établissements scolaires et d’organisations publiques et privées. Elle présente un large éventail de ressources pédagogiques en ligne accessibles à tous gratuitement. Apprenants, enseignants et parents peuvent enrichir les programmes existants. Pas moins de 30 000 personnes utilisent régulièrement les 5 000 supports pédagogiques proposés dans de nombreuses langues par Curriki.
Le Directeur général de l’UNESCO remettra leur prix aux deux lauréats – un diplôme et un chèque de 25 000 USD pour chacun d’eux – au cours d’une cérémonie qui aura lieu au siège de l’Organisation, le 19 décembre prochain. Les lauréats ont été choisis parmi 68 projets menés dans 51 [*] pays et une organisation non gouvernementale internationale active dans le domaine de l’accès libre à l’éducation. Le Prix est placé sous le haut patronage de Sa majesté le Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa du royaume de Bahreïn.

Des mentions d’honneur seront également décernées au projet Sésamath de l’Association Sésamath (France) et au projet Enciclomedia de l’Instituto Latinoamericano de la Comunicación Educativa (Mexique).

Sésamath est un programme complet d’enseignement des mathématiques conçu par des spécialistes, des concepteurs et près de 300 professeurs de mathématiques. Il est récompensé pour la qualité de ses supports pédagogiques et pour sa capacité démontrée à toucher un large public d’apprenants et d’enseignants.

Enciclomedia est une plate-forme simple d’utilisation disponible dans 145 000 salles d’écoles publiques au Mexique, y compris dans les régions les plus reculées et les plus pauvres, ainsi que dans les écoles de 13 autres pays d’Amérique latine. Elle permet d’enrichir les programmes grâce à diverses ressources multimédias sous format numérique (images, cartes, visites virtuelles, vidéos, bandes son, musique, animation et activités d’apprentissage interactif). En deux ans seulement, cette plate-forme a permis à 120 000 enseignants de perfectionner leur usage des TIC.

-------------------
* Albanie, Allemagne, Arabie saoudite, Argentine, Azerbaïdjan, Bangladesh, Belgique, Bénin, Brésil, Brunéi Darussalam, Chili, Chine, Colombie, Égypte, États-Unis, Éthiopie, Ex-République Yougoslave de Macédoine, Fédération de Russie, Finlande, France, Gambie, Honduras, Indonésie, Iran, Irlande, Israël, Italie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Liban, Madagascar, Malaysia, Mexique, Nouvelle-Zélande, Nigeria, Oman, Pakistan, Palestine, Paraguay, Pays-Bas, Pologne, République dominicaine, Roumanie, Slovénie, Sri Lanka, Soudan, Tadjikistan, Trinité-et-Tobago, Tunisie, Turquie et une ONG internationale (International Literacy Institute)
Pays/thèmes connexes

      · Belgique
      · Etats-unis d'Amérique
      · TIC dans l'éducation : Archives des actualités 2007
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb

Info sur les contact(s)


    Source
  • Communiqué de presse UNESCO n° 2007-113

Liens de référence

Ressources