UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

Communication et information Ressources

Actualités

Communication et information – Service des actualités

La Conférence mondiale des journalistes scientifiques met la formation au premier plan

29-05-2007 (Apia)
La Conférence mondiale des journalistes scientifiques met la formation au premier plan
Assemblée générale de la FMJS
© Mark Coulson, 5ème Conférence
mondiale des journalistes scientifiques
La formation des journalistes scientifiques dans les pays en développement et le réseautage font partie des priorités mises en évidence lors de la 5ème Conférence mondiale des journalistes scientifiques qui s’est tenue du 16 au 20 avril à Melbourne (Australie).
Selon le directeur de la Conférence, Niall Byrne, il est plus que jamais urgent de développer le journalisme scientifique. Les journalistes ont besoin d’être formés à la vulgarisation des découvertes scientifiques pour devenir de véritables passeurs entre le monde de la recherche et le grand public. “Pour ce qui est du réseautage, la Conférence a atteint le but qu’elle s’était fixé en mettant en relation des journalistes scientifiques du monde entier, a ajouté Niall Byrne. Si vous travaillez au Caire ou à Washington, vous avez besoin d’avoir de bons contacts en Chine pour savoir ce qui se passe sur place.”

Dans le message qu’il a adressé à la Conférence, Abdul Waheed Khan, sous-directeur général de l’UNESCO pour la Communication et l’Information, rappelle les défis du journalisme scientifique et l’importance d’améliorer le niveau de la littérature scientifique et de l’éducation à la communication dans ce domaine. “L’un des enjeux majeurs de notre époque concerne la création, le partage, l’acquisition et l’utilisation du savoir en général et des connaissances scientifiques en particulier”, a-t-il déclaré.

Un séminaire parrainé par l’UNESCO a eu lieu le 16 avril. Il portait sur les besoins en matière de formation des journalistes dans les pays en développement et les démocraties émergentes. Il a également permis d’examiner les premiers résultats d’un projet de l’UNESCO destiné à développer un cours général de journalisme scientifique et partager les expériences des enseignants à travers le monde.

Lors du séminaire, l’UNESCO a montré qu’elle était prête à organiser des formations, en particulier dans les pays en développement et les démocraties émergente, et à apporter son financement et son soutien aux journalistes scientifiques. Afin d’identifier les pays dont il faut s’occuper en priorité, un questionnaire a été remis aux participants concernés.

La Fédération mondiale des journalistes scientifiques (FMJS), organisation internationale qui regroupe 27 associations de journalistes scientifiques, a profité de la Conférence pour annoncer le lancement d’un projet de réseau d’entraide international destiné à associer des journalistes scientifiques d’Afrique et du Moyen-Orient avec leurs confrères du Nord et du Sud.

Le Centre de recherches pour le développement international du Canada a apporté une contribution initiale de 800 000 dollars canadiens (environ 700 000 dollars américains) pour la mise en œuvre du projet sur trois ans. Le projet permettra à une soixantaine de journalistes de découvrir les toutes dernières techniques en matière de journalisme scientifique et les appliquer dans leurs pays. Grâce à la FMJS, les journalistes seront connectés à un vaste réseau où ils pourront trouver des contacts, des conseils et des opportunités dans leur domaine.

Le projet prévoit un volet formation à la vulgarisation des sujets scientifiques complexes pour les journalistes participant au réseau, mais il apportera aussi son soutien aux nouvelles associations de journalistes scientifiques créées au niveau national, régional et international.

Les résumés de tous les séminaires et sessions de la Conférence peuvent être trouvés dans le rapport final (en anglais).
La Conférence mondiale des journalistes scientifiques met la formation au premier plan Organisateurs : Kylie Andrews, Wilson da Silva,
Margaret Bird, Niall Byrne, Sarah Brooker.
© Vasemaca Rarabici, journal Fiji Sun

Pays/thèmes connexes

      · Asie et Pacifique
      · Australie
      · Formation des professionnels des médias : Archives des actualités 2007
      · Développement des médias : Archives des actualités 2007
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb