UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne l’assassinat du journaliste iraquien Aswan Lutfallah

15-12-2006 (Paris)
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui le meurtre du caméraman iraquien Aswan Ahmed Lutfallah à Mossoul et a appelé à des mesures urgentes pour protéger les journalistes dans ce pays.
« Je condamne l’assassinat d’Aswan Ahmed Lutfallah », a déclaré le Directeur général. « Le nombre de journalistes tués en Iraq a atteint depuis longtemps des niveaux intolérables et je prie instamment les autorités de ne pas ménager leurs efforts pour que le sang des journalistes cesse de couler de façon insensée. Tant que les journalistes et les professionnels des médias ne seront pas en mesure d’exercer leur métier dans des conditions raisonnables de sécurité, il y aura peu d’espoir de voir émerger une démocratie libre et indépendante en Iraq », a conclu Koïchiro Matsuura.

Aswan Ahmed Lutfallah, âgé de 35 ans, travaillait pour l’agence Associated Press (AP). Il aurait été tué par des insurgés qui l’ont pris pour cible alors qu’il filmait leur affrontement avec la police le 13 novembre à Mossoul, dans le nord de l’Iraq.

Selon la Fédération internationale des Journalistes (FIJ), au moins 163 journalistes et professionnels des médias ont été tués en Iraq depuis le début de la guerre il y a trois ans.

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies qui a un mandat pour défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. L’article 1 de son Acte constitutif déclare que l’Organisation se propose «d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». Pour y parvenir l’Organisation doit favoriser « la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses et recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image…»
Pays/thèmes connexes

      · Liberté d'expression : Archives des actualités de 2006
      · Liberté de la presse : Archives des actualités 2006
      · Iraq : Archives des actualités 2006
      · News Archives: 2006
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb