UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Conférence à l’ONU sur l’utilisation des technologies de l’information au service du développement

23-11-2006 (New York)
Conférence à l’ONU sur l’utilisation des technologies de l’information au service du développement
Sites web multilingues, accessibilité, diffusion sur Internet, évaluation des sites, TIC tournées vers les services, autant de sujets débattus à l’occasion de la troisième Conférence de l’Internet pour le développement (Web4Dev) qui s’est clôturée hier au Siège de l’ONU à New York.
Pour réussir à donner aux projets de développement un véritable impact mondial, la communauté du développement doit adopter une approche commerciale en utilisant les TIC comme levier, a déclaré lundi lors de l’ouverture de la Conférence Sarbuland Khan, coordonnateur exécutif du secrétariat de l’Alliance mondiale pour les TIC au service du développement.

Il a exhorté les participants à se servir des TIC pour intensifier les centaines de milliers de projets de développement mis en place à travers le monde au cours des soixante dernières années, afin d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) d’ici 2015.

S’adressant aux responsables informatiques présents, dont la plupart travaillent pour des organisations de développement internationales, M. Khan a insisté sur l’importance de l’esprit d’entreprise du secteur privé.

Le représentant du Groupe de recherche de solutions informatiques (ISG) de la Banque mondiale, Rakesh Asthana, a indiqué que les TIC avaient déjà permis à des millions de personnes dans les pays en développement d’augmenter leurs revenus et donc d’améliorer leur niveau de vie.

Pour illustrer son propos, il a cité l’exemple de jeunes Kényens qui se servent d’Internet pour vendre des chaussures ; des pêcheurs du lac Victoria qui communiquent avec les intermédiaires par téléphone cellulaire pour organiser la vente de leurs produits ; des sages-femmes qui utilisent des assistants numériques personnels pour rapatrier des informations sur les programmes de vaccination.

La Banque mondiale est l’un des principaux bailleurs de fonds en matière de TIC pour le secteur privé des pays en développement, a précisé M. Asthana. Elle a consacré 6 milliards de dollars au financement de projets et mène des recherches pour améliorer l’efficacité de son action dans ce domaine.

Le directeur de la Division de l’information et des médias du Département de l’information des Nations Unies, Ahmad Fawzi, a salué la Conférence Web4Dev, organisée par son Département et l’Alliance mondiale, qu’il considère comme “une occasion sans précédent d’explorer le monde des idées dans le domaine du web et du cyberespace.”

S’exprimant au nom du Secrétaire général adjoint à la communication et à l’information, il a déclaré que les acteurs du secteur intergouvernemental et des organisations à but non lucratif avaient beaucoup à apprendre du secteur privé sur les outils informatiques qui peuvent faire avancer les processus de développement.

Ali Hachani, ambassadeur de la Tunisie et président du Conseil économique et social (ECOSOC), a déclaré que le Conseil s’intéresse depuis longtemps à la relation entre développement socio-économique et technologies de l’information et de la communication.

“Intensifier l’impact des TIC sur les Objectifs du Millénaire pour le développement est un défi considérable qui appelle une réponse à l’échelle mondiale”, a ajouté M. Hachani.
Pays/thèmes connexes

      · Etats-unis d'Amérique : Archives des actualités
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb