UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Première rencontre à Paris des radiodiffuseurs d’Europe et de la région Asie-Pacifique

25-09-2006 (Paris)
Première rencontre à Paris des radiodiffuseurs d’Europe et de la région Asie-Pacifique
Les radiotélévisions et les médias électroniques jouent un rôle croissant dans l’échange d’information au niveau international. L’UNESCO a accueilli la semaine dernière à Paris la première édition de la conférence « Dialogue des médias entre l’Asie-Pacifique et l’Europe » qui vise à instaurer un véritable dialogue entre les radiodiffuseurs d’Europe et de la région Asie-Pacifique.
Plus de 300 professionnels des médias se sont réunis à Paris afin de promouvoir la diversité culturelle, la tolérance et la paix, en diffusant des programmes montrant les différences, en partageant leurs meilleures pratiques et en renforçant les valeurs communes.

Inaugurée au siège de l’UNESCO le jour de la commémoration du cinquième anniversaire des attentats du 11 septembre, la réunion avait pour idée directrice le fait que les médias peuvent jouer un rôle fondamental dans une époque de révolution technologique et de tension mondiale en développant un climat de compréhension et en contribuant à assurer la cohésion sociale.

La conférence était organisée par l’Institut de l’Asie et du Pacifique pour le développement de la radiodiffusion (AIBD, Kuala Lumpur) et l’Union européenne de radio-télévision (UER, Genève), en partenariat avec l’UNESCO et avec le soutien de la RAI, la radiotélévision publique italienne, de la chaîne de radio internationale allemande Deutsche Welle, de Radio Netherlands Worldwide, et de plusieurs agences gouvernementales et radiodiffuseurs français. L’UER, association professionnelle des radiodiffuseurs européens de service public, est également chargée de l’exploitation des réseaux Eurovision et Euroradio.

Les trois jours de débat ont permis d’aborder des sujets tels que les médias et la diversité culturelle, le contrôle des médias et la liberté d’expression, les nouveaux médias pour une société du savoir équitable, le renouveau de la radio, le dialogue entre civilisations, ou encore la sécurité des journalistes.

Le rôle clé que doit jouer la radiotélévision de service public pour défendre la diversité culturelle et le pluralisme à l’ère du numérique a été souligné par les intervenants aussi bien asiatiques qu’européens. Ils ont également appelé de leurs vœux l’adoption de législations sur le droit d’auteur ouvrant l’accès aux trésors culturels conservés dans les archives des radiotélévisions.

Plusieurs participants ont invité les radiodiffuseurs à exploiter les nouvelles technologies pour mettre en place un système de gouvernance plus transparent et responsable. Ils ont assuré qu’une meilleure diffusion de l’information pouvait contribuer à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement de l’ONU, qui visent à réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici 2020.

Faisant allusion aux conflits qui sévissent actuellement dans le monde, le directeur de l’AIBD, Javad Mottaghi, a lancé un appel pour que la « logique du pouvoir » cède la place au « pouvoir de la logique ». Il a exhorté les radiodiffuseurs, les gouvernements et les agences internationales à soutenir les programmes destinés à élever les normes journalistiques.

Jean Réveillon, secrétaire général de l’UER et président de la conférence, a prié le Conseil de sécurité des Nations Unies de voter une résolution rappelant aux Etats membres de l’ONU leur devoir d’assurer la sécurité des journalistes et de poursuivre en justice tous les responsables de meurtres de journalistes dans l’exercice de leur profession.

Parmi les intervenants figuraient d’éminentes personnalités telles que le vice-ministre chinois Tian Jin, Shashi Tharoor, secrétaire général adjoint aux Nations Unies, ainsi que les vice-présidents de l’UER John Bernander (directeur général de NRK Norvège) et Boris Bergant (de la radiotélévision slovène RTVSLO).

La deuxième édition du Dialogue des médias entre l’Asie-Pacifique et l’Europe se tiendra l’année prochaine à Bonn, à l’invitation de la Deutsche Welle.
Pays/thèmes connexes

      · Liberté d'expression : Archives des actualités de 2006
      · Radiotélévision publique : Archives des actualités de 2006
      · Développement des médias : Archives des actualités de 2006
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb