UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le PIDC propose de définir des indicateurs pour promouvoir des médias libres et pluralistes

24-03-2006 (Paris)
Le PIDC propose de définir des indicateurs pour promouvoir des médias libres et pluralistes
Remise du Prix PIDC-UNESCO
pour la communication rurale
au quotidien Malayala Manorama
© UNESCO
Le Conseil intergouvernemental du Programme international de l’UNESCO pour le développement de la communication (PIDC) va lancer une vaste consultation visant à définir des indicateurs du développement des médias.
La définition de ces indicateurs permettra aux professionnels des médias, décideurs, agences de développement, organismes de mise en œuvre et concepteurs de projets d’analyser les différentes composantes d’un système de médias et d’identifier les secteurs où l’assistance apparaît particulièrement nécessaire.

Le Conseil du PIDC a tenu sa 25e session au Siège de l’UNESCO du 21 au 23 mars. La réunion a permis aux représentants des 39 Etats membres élus au Conseil de discuter des activités du Programme, d’évaluer ses résultats ainsi que les réformes importantes entreprises ses dernières années par le PIDC.

Le rapport d’évaluation des réformes, réalisé par une équipe de chercheurs de l’Université d’Oslo, a été présenté aux membres du Conseil. Les Etats membres ont exprimé leur satisfaction en prenant connaissance des résultats de l’évaluation et ont salué les progrès réalisés par le PIDC qui, selon le rapport, « a entrepris un effort remarquable pour mettre en œuvre les réformes des méthodes de travail ». Ils ont également insisté sur le rôle crucial joué par le Programme pour contribuer au développement durable, à l’affirmation de la démocratie et de la bonne gouvernance grâce au renforcement des médias dans les pays en développement.

La 25e session du Conseil a de nouveau mis en évidence le rôle du PIDC en tant que forum de réflexion et de discussion entre les Etats membres, les experts et les organisations professionnelles. Le PIDC a organisé à cette occasion, en coopération avec le Programme Information pour tous de l’UNESCO (PIPT), un débat thématique intitulé « Donner une voix aux communautés locales : de la radio communautaire aux blogs ». Parmi les intervenants invités au débat, on comptait avec la présence de : Jo Tacchi, chargé de recherche principal à l’Université de technologie du Queensland ; Steve Buckley, président de l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires ; Neville Alexander, directeur du PRAESA (Projet pour l’étude de l’éducation alternative en Afrique du Sud) ; et Daniel Simmons d’Article 19.

Dans le cadre des activités de suivi du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), le Conseil a également organisé un débat sur le Forum mondial des médias électroniques (FMME), qui a été le principal événement consacré aux médias pendant le Sommet. Rodney Pinder, directeur de l’Institut international pour la sécurité de la presse (INSI), a développé la question de la sécurité des journalistes et proposé de l’utiliser comme indicateur du développement des médias. Jean Réveillon, secrétaire général de l’Union européenne de radio-télévision, a traité plus particulièrement des résultats du FMME.

Sur la recommandation du Bureau du PIDC, le Président nouvellement réélu, Torben Krogh, a remis le Prix PIDC-UNESCO pour la communication rurale 2005 à Malayala Manorama, quotidien généraliste publié dans l’Etat du Kerala (Inde). Le Prix doté d’un montant de 20 000 dollars a été décerné à Malayala Manorama pour l’originalité de sa campagne de communication, baptisée « Pala Thulli », destinée à sensibiliser la population du Kerala sur la nécessité de préserver l’eau pour résoudre les problèmes de sécheresse dans la région.

De nombreux représentants des Etats membres de l’UNESCO, d’ONG et d’organisations professionnelles assistaient à la session du Conseil. Celle-ci faisait suite à la réunion du Bureau du PIDC, qui s’était tenue à la fin du mois de février et au cours de laquelle le Bureau a alloué des fonds à 41 nouveaux projets dans les pays en développement pour un montant total de plus de 850 000 dollars.
Le PIDC propose de définir des indicateurs pour promouvoir des médias libres et pluralistes Le quotidien Malayala Manorama (Inde)
© UNESCO

Pays/thèmes connexes

      · Prix UNESCO-PIDC pour la Communication Rurale
      · Développement des médias : Archives des actualités de 2006
      · PIPT : Archives des actualités 2006
      · Archives des actualités : 2006
      · News Archives 2006
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb