UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Les outils électroniques font renaître l’écriture mongole traditionnelle

09-12-2005 (Oulan-Bator)
Les outils électroniques font renaître l’écriture mongole traditionnelle
L’UNESCO soutient la renaissance de l’ancienne écriture mongole
© UNESCO
Un projet de développement d’outils de traitement de texte et d’édition web pour promouvoir l’utilisation de l’écriture mongole traditionnelle a été présenté à l’occasion de la semaine de l’UNESCO en Mongolie, le mois dernier à Oulan-Bator.
Vieille de huit cents ans, l’écriture mongole est un élément essentiel du patrimoine culturel de la Mongolie. Après avoir été abandonnée en 1946, pour des raisons politiques, au profit de l’alphabet cyrillique, l’ancienne écriture est de nouveau à l’honneur dans le pays.

Il n'existait pas d'outils de l’information et de la communication adaptés au traitement et à l’édition de textes en écriture mongole. Face à ce constat, l’Université nationale de Mongolie et l’Université mongole des sciences et technologies ont décidé de travailler conjointement sur un projet de développement d’outils électroniques adaptés au traitement de l’écriture mongole traditionnelle. Le projet est soutenu par l’UNESCO.

L’équipe de spécialistes des deux universités a créé une base de données contenant 55 000 mots en écriture mongole traditionnelle et en cyrillique. Quatre volumes du « Primary Word Orthography Dictionary » sont prêts à être publiés. L’équipe finalise actuellement plusieurs jeux de caractères numérisés et des polices Open Type compatibles UNICODE, ainsi qu’un logiciel de correction orthographique.

Des linguistes, des historiens et des spécialistes des TIC ont entrepris des recherches minutieuses pour retrouver des écrits anciens dans les manuscrits, même si certains spécialistes font remarquer que les universités ont choisi d’abandonner l’ancienne écriture pour se tourner vers la « nouvelle ».

« Les manuscrits mongoles anciens renferment des trésors de savoir, que l’on pourra désormais mieux étudier et transmettre aux jeunes générations en Mongolie et dans le monde entier », explique Dana Ziyasheva, responsable de projet à l’UNESCO. Le nouveau logiciel de traitement de texte intéresse également d’autres secteurs, notamment la presse qui pourrait ainsi publier des articles dans l’écriture traditionnelle.
Les outils électroniques font renaître l’écriture mongole traditionnelle Volumes pilotes des dictionnaires de transcription de l’écriture mongole traditionnelle
© UNESCO

Pays/thèmes connexes

      · Mongolie
      · Multilinguisme dans le cyberespace : Archives des actualités 2005
      · Les langues du cyberspace célébrées lors de la Journée internationale de la langue maternelle
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb