UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne le meurtre du journaliste bangladeshi Gautam Das

22-11-2005 (Paris)
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui le meurtre de Gautam Das, chef du bureau du quotidien Samakal à Faridpur (Bangladesh), assassiné jeudi dernier.
« Je condamne l’assassinat brutal de Gautam Das. Je suis choqué par le meurtre de ce jeune journaliste et je souhaite joindre ma voix à celles des nombreux journalistes et autres professionnels du Bangladesh qui ont réclamé que les auteurs de ce crime soient détenus et traduits en justice. Je tire quelque réconfort du fait que les Bangladeshi soient si nombreux à considérer que ce crime affecte l’ensemble de leur société, compte tenu du rôle essentiel joué par les journalistes en faveur de la démocratie et de l’état de droit », a poursuivi Koïchiro Matsuura.

Selon le réseau IFEX (Échange international de la liberté d'expression), Gautam Das, âgé de 28 ans, a été retrouvé mort à son bureau le 17 novembre. Il aurait été étranglé et aurait eu les membres fracturés. Le Syndicat fédéral des journalistes du Bangladesh (BFUJ) et la Supreme Court Bar Association (SCBA) ont condamné ce meurtre. Les dirigeants des deux organisations ont demandé l’arrestation et une punition exemplaire pour les auteurs de ce crime.

L’UNESCO est le seul organisme des Nations Unies mandaté pour défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article 1 de son Acte constitutif, l’Organisation doit “assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples.” A cette fin, l’Organisation doit “favoriser la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image…”
Pays/thèmes connexes

      · Liberté d'expression : Archives des actualités 2005
      · Bangladesh : Archives des actualités 2005
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb