UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne le meurtre des journalistes Hind Ismail et Fakher Haider en Iraq

22-09-2005 (Paris)
Le Directeur général a condamné aujourd’hui les meurtres de deux journalistes qui ont péri dans deux incidents distincts en Iraq : Hind Ismail du quotidien As-Saffir de Mosoul, décédée le 16 septembre, et Fakher Haider du New York Times, décédé le 18 septembre.
« Je condamne les assassinats de Hind Ismail et Fakher Haider », a déclaré le Directeur général. « Je ne trouve pas de mots assez forts pour exprimer mon indignation face à la campagne meurtrière menée contre les journalistes et les professionnels des médias en Iraq. Les mots me manquent aussi pour exprimer mon admiration pour ces femmes et ces hommes qui défendent au prix de leur vie leur droit de nous dire ce qu’ils voient et ce qu’ils pensent et notre droit d’être informés » .

« Le travail de ces personnes est essentiel pour la reconstruction de l’Iraq en tant que pays libre et leurs meurtres sont des tentatives évidentes d’ébranler non seulement le droit de l’homme fondamental qu’est la liberté d’expression, mais aussi tous les autres droits de l’homme dont le peuple iraqien devrait pouvoir bénéficier », a ajouté Koïchiro Matsuura. « C’est au nom de ces droits que j’exhorte toutes les autorités en Iraq à donner une plus grande priorité, malgré la difficile situation sur le terrain, à l’amélioration de la sécurité de ces journalistes qui ont le courage de poursuivre leur travail dans des conditions aussi épouvantables. »

Hind Ismail, journaliste au quotidien local As-Saffir, avait 28 ans quand elle a été kidnappée, vendredi dernier, à Mosoul, au Nord de l’Iraq. Elle a été retrouvée morte le lendemain.

Fakher Haider, du New York Times, a été kidnappé chez lui, à Bassora, dans le sud du pays, par des hommes qui se sont fait passer pour des policiers. Sa dépouille a été retrouvée lundi. Il travaillait également pour la station de télévision de Basra Merbad TV, The Guardian (Royaume-Uni), National Geographic (Etats-Unis) et d’autres médias.

Selon Committee to Protect Journalists, ces deux meurtres portent à 55 le nombre des journalistes tués en Iraq depuis le début de la guerre en 2003.

L’UNESCO est le seul organisme des Nations Unies mandaté pour défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article 1 de son Acte constitutif, l’Organisation doit “assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples.” A cette fin, l’Organisation doit “favoriser la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image…”
Pays/thèmes connexes

      · Liberté d'expression : Archives des actualités 2005
      · Iraq : Archives des actualités 2005
      · News Archives: 2005
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb