Imprimer cette page
L’UNESCO lance un sixième télécentre communautaire en Ethiopie
Une double cérémonie a été célébrée le lundi 22 août 2005 à la Maison de Rimbaud, dans la cité historique de Harar, en Ethiopie, pour inaugurer un télécentre communautaire parrainé par l’UNESCO et remettre les certificats de formation à la première promotion de diplômés ayant suivi le cours d’initiation aux TIC du télécentre.

Actualités
     

L’UNESCO lance un sixième télécentre communautaire en Ethiopie

25-08-2005 (Addis-Abeba)
L’UNESCO lance un sixième télécentre communautaire en Ethiopie
Télécentre communautaire, Harar (Ethiopie)
Une double cérémonie a été célébrée le lundi 22 août 2005 à la Maison de Rimbaud, dans la cité historique de Harar, en Ethiopie, pour inaugurer un télécentre communautaire parrainé par l’UNESCO et remettre les certificats de formation à la première promotion de diplômés ayant suivi le cours d’initiation aux TIC du télécentre.
Assistaient à la cérémonie plus de 200 personnes, parmi lesquelles des représentants du Bureau multipays de l’UNESCO à Addis-Abeba, des fonctionnaires de l’Etat régional national du peuple harari, des ONG locales et des groupes de jeunes.

Dans son discours d’inauguration, le directeur et représentant de l’UNESCO, M. Awad Elhassan, a félicité les diplômés pour leur travail. Il a également évoqué les actions qui sont menées pour que la ville de Harar soit inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO d’ici 2006.

Comme il l’a rappelé, la cité de Harar, dont la fondation est antérieure au XIIIe siècle, était un important centre religieux et culturel de l’Islam dans la corne de l’Afrique. Entourée de remparts hauts de 4 m que l’on peut encore admirer aujourd’hui, Harar était également un grand centre commercial, réputé pour sa vannerie, ses tissus, ses reliures et son café. Harar reliait l’Ethiopie à la corne de l’Afrique, la péninsule Arabique, les ports de l’Inde, ce qui a donné naissance à une société riche des influences culturelles les plus diverses et tolérante.

Ato Murat, directeur du Bureau de la mobilisation, de la culture et des affaires sociales, s’est félicité de l’action de l’UNESCO en faveur de la ville de Harar et a remis les certificats aux 42 diplômés du premier cours de formation du centre. Bien qu’aucune discrimination positive n’ait été entreprise en direction de la population féminine, plus de 70 % des diplômés sont des jeunes femmes.

Après une brève présentation culturelle, le centre a été officiellement ouvert et les stagiaires ont pu faire une petite démonstration de leurs nouvelles compétences pour les nombreux curieux présents. Equipé de 5 PC avec accès Internet, scanners, imprimantes et appareils de photographie numérique, le centre porte au nombre de six les télécentres soutenus par l’UNESCO en Ethiopie.

D’après les déclarations d’Ato Imran, chef de secteur au Bureau de la mobilisation, de la culture et des affaires sociales, le centre proposera bientôt son deuxième cours de formation et se donne pour mission d’offrir davantage de formations aux TIC (initiation et niveau avancé) contribuant au développement social et au renforcement des capacités.
L’UNESCO lance un sixième télécentre communautaire en Ethiopie
Télécentre communautaire, Harar (Ethiopie)

Pays/thèmes connexes

  • Cet élément se trouve dans les rubriques suivantes :
          · Télécentres communautaires polyvalents
          · Information pour le Développement Communautaire
          · Archives des actualités 2005
          · Ethiopie : Archives des actualités 2005


  • Info sur les contact(s)
    Liens de référence
    Plus de ressources
    portal1.org
    we are portal 1
    Solutions de logiciel sur les Communautés de Pratique - Optimisé par Tomoye Simplify Version 3:01b
    UNESCO-CI
    Des commentaires? Écrivez à : Éditeur-gestionnaire
    Statistiques du portail : 23295 objets de connaissance - 6499 rubriques