Imprimer cette page
Un atelier marque le partenariat avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication au Mali
« Nous avons accueilli à bras ouverts l’opportunité d’utiliser cette méthodologie de recherche – pour la première fois en Afrique –, qui selon nous, devrait constituer un important outil pour un meilleur accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. » dit Monsieur Adama Kansaye, préfet de Koutiala, lors de l’inauguration d’un atelier sur la recherche d’action ethnographique. « Nous pensons, entre autre, qu’elle améliorera l’accès des femmes à ces technologies dans la lutte contre la pauvreté. »

Actualités
     

Un atelier marque le partenariat avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication au Mali

06-06-2005 (Paris)
« Nous avons accueilli à bras ouverts l’opportunité d’utiliser cette méthodologie de recherche – pour la première fois en Afrique –, qui selon nous, devrait constituer un important outil pour un meilleur accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. » dit Monsieur Adama Kansaye, préfet de Koutiala, lors de l’inauguration d’un atelier sur la recherche d’action ethnographique. « Nous pensons, entre autre, qu’elle améliorera l’accès des femmes à ces technologies dans la lutte contre la pauvreté. »
L’atelier, qui s’est tenu les 23 et 26 mai, marque le début d’un partenariat entre l’UNESCO, l’Open Knowledge Network/Coopérative multimédia Jamana et les communautés locales dans les sites de recherche du Mali. Cet atelier avait pour thème l’utilisation de la recherche d’action ethnographique comme partie intégrante des efforts entrepris pour l’usage combiné des technologies traditionnelles et des nouvelles technologies de l’information et de la communication, dans le seul but de donner davantage de pouvoir aux femmes et aux jeunes des zones rurales.

La méthodologie est basée sur l’utilisation des outils ethnographiques tels que l’observation des participants, celles effectuées sur le terrain, les journaux et les entretiens en profondeur. Elle fait partie intégrante du processus de recherche d’action dans lequel l’enquête participative constitue une partie du cycle continu de « planification », « d’observation », « de réflexion » et « d’action ».

Les chercheurs des villes et villages du Mali au sein desquels existent des centres multimédia communautaires et des points d’accès financés respectivement par l’UNESCO et l’Open Knowledge Network, utiliseront simplement des outils de recherche dans un effort de mieux associer l’usage de la radio, des ordinateurs, de l’Internet et d’autres technologies de la communication et de l’information (TIC) avec les besoins réels des communautés qu’ils servent, et en particulier les femmes pauvres.

L’atelier s’est déroulé au Centre Multimédia communautaire de Koutiala. Koutiala est une ville industrielle au sud-est du Mali. Comme la grande majorité du coton du Mali passe par les usines, Koutiala est connu comme étant la « capitale de l’or blanc ». Le programme est facilité par Jamana, une coopérative de neuf radios communautaires de différentes régions du Mali.

12 personnes – représentant à la fois le CMC local de Koutiala ainsi que les nouveaux partenaires, dont l’Université de Bamako – ont participé à cet atelier, et ont été formés ensemble sur les connaissances de la recherche et les outils associés à la méthodologie de la recherche.

« L’atelier était un franc succès. Désormais, nous sommes capables d’utiliser cette approche pour repenser les objectifs et les activités et recentrer les stratégies relatives aux besoins locaux dans un dialogue avec les communautés locales. Appliquer la méthodologie apportera un nouveau dynamisme et une détermination aux efforts des centres multimédia du Mali » dit Kadiatou Toure, coordonnateur de recherche des programmes.

Un second atelier de formation pour les chercheurs locaux des sept sites du réseau aura lieu à la fin du mois de juin 2005. La recherche d’action ethnographique continuera au Mali pour une période d’un an, dans le cadre d’un pilote destiné à introduire et tester la méthodologie.

Lors des discussions suivant l’atelier de Koutiala, les représentants de l’UNESCO, l’Open Knowledge Network, Jamana et l’Université de Bamako ont tous partagé leur optimisme quant à une approche qui améliorera les médias communautaires locaux et les applications des TIC, mais qui produira également des idées importantes quant au potentiel et aux usages innovateurs des médias tels que la radio et l’Internet pour renforcer le développement local.

La recherche d’action ethnographique a été développée par l’UNESCO, Quuensland, University of Technology, London School of Economics et un réseau de chercheurs et de partenaires pour rechercher des applications innovatrices des TIC pour lutter contre la pauvreté en Asie du Sud. L’approche a pour but d’améliorer la planification et la programmation locales et d’alimenter une très bonne connaissance du rôle des TIC dans le développement local.

Créée en 1993, peu de temps après l’avènement de la démocratie au Mali, la radio Jamana de Koutiala était l’une des premières radios communautaires au Mali. La station a complété son équipement TIC et ordinateurs en 2002 dans le cadre du Programme international de Centre Multimédia Communautaire de l’UNESCO.

L’Open Knowledge Network, lancé par OneWorld, améliore l’échange de la connaissance locale via « des points d’accès » dans six pays dans le monde, utilisant une variété de technologies depuis les disquettes jusqu’aux satellites.

Les Centres Multimédia Communautaires combinent les technologies nouvelles comme l’Internet et les cédéroms et les technologies traditionnelles comme la radio communautaire. Les CMC ont été créés dans plus de vingt pays en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes et en Amérique Latine.

Pays/thèmes connexes

  • Cet élément se trouve dans les rubriques suivantes :
          · Archives des actualités 2005
          · Mali : Archives des actualités de 2005


  • Info sur les contact(s)
    Liens de référence
    Plus de ressources
    portal1.org
    we are portal 1
    Solutions de logiciel sur les Communautés de Pratique - Optimisé par Tomoye Simplify Version 3:01b
    UNESCO-CI
    Des commentaires? Écrivez à : Éditeur-gestionnaire
    Statistiques du portail : 23295 objets de connaissance - 6499 rubriques