UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne le meurtre des journalistes iraquiens Najem Abed Khodair et Ahmad Adam

19-05-2005 (Paris)
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui le meurtre des journalistes iraquiens Najem Abed Khodair et Ahmad Adam et s’est déclaré indigné par la brutalité des attaques contre les professionnels des médias dans ce pays.
« Je condamne l’assassinat de Najem Abed Khodair et Ahmad Adam, un assassinat dont la brutalité est particulièrement choquante. Quelles que soient les convictions des auteurs de ces crimes, il ne saurait y avoir de justification morale ou éthique à de tels actes. Les médias jouent un rôle essentiel en permettant aux Iraquiens de faire des choix informés et de reconstruire leur pays. Ceux qui mènent ces attaques contre des professionnels faisant courageusement leur métier ne peuvent pas prétendre œuvrer pour le peuple iraquien », a déclaré le Directeur général.

« Je suis content d’apprendre que l’armée iraquienne aurait arrêté les personnes suspectées de ces meurtres, a poursuivi Koïchiro Matsuura. J’espère que les coupables seront jugés et punis. Cela constituerait un pas important en vue de mettre fin à ces attaques contre les professionnels des médias en Iraq, des attaques qui ont atteint un niveau intolérable ».

Najem Abed Khodair, des quotidiens indépendants Al-Madaa et Tariq al-Shaaab, et Ahmad Adam, poète et écrivain qui collaborait aux journaux Al-Madaa et Sabah, ont été égorgés le 15 mai alors qu’ils rentraient par la route à Kerbala, au sud de Bagdad. Selon l’armée iraquienne, neuf suspects armés ont été arrêtés.

L’organisation non gouvernementale Reporters sans frontières a annoncé que le conflit iraquien est le plus meurtrier pour les journalistes depuis la Guerre du Vietnam avec 56 reporters et personnel de soutien tués et 29 kidnappés depuis le début des combats en mars 2003. Rien que cette année, 11 journalistes ou assistants de journalistes ont été tués en Iraq, selon l’ONG.

****

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies qui a un mandat pour défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. L’article 1 de son Acte constitutif déclare que l’Organisation se propose «d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». Pour y parvenir l’Organisation doit favoriser « la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses et recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image…»

Communiqué de presse UNESCO n°2005-59
Pays/thèmes connexes

      · Journée mondiale de la liberté de la presse 2005
      · Liberté d'expression : Archives des actualités 2005
      · Iraq : Archives des actualités 2005
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb