UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur général condamne le meurtre du journaliste de la télévision iraquienne Raeda Mohammed Wageh Wazzan

03-03-2005 (Paris)
Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, a condamné aujourd’hui le meurtre en Iraq de Raeda Mohammed Wageh Wazzan, journaliste à la télévision publique régionale Iraqiya. Il a exprimé sa vive indignation face à un crime perpétré contre une personne innocente et qui constitue une atteinte inacceptable au ce droit de l’homme fondamental qu’est la liberté d’expression.
« Je ne trouve pas de mots suffisamment forts pour condamner le meurtre de sang froid de Raeda Mohammed Wageh Wazzan », a déclaré le Directeur général. « Je voue une grande admiration au courage des professionnels des médias qui travaillent en Iraq ; ce sont des professionnels engagés qui prennent d’énormes risques personnels pour informer les Iraquiens afin qu’ils puissent exercer leurs droits et devoirs démocratiques ».

« Mme Wazzan, par son engagement professionnel, a prouvé, comme ses collègues continuent à le faire, que la campagne menée en Iraq par les terroristes pour réduire les médias au silence est un échec », a ajouté le Directeur général. « La campagne d’intimidation, de violence et de meurtres conduite par les terroristes n’est qu’une succession inqualifiable de crimes gratuits perpétrés contre des innocents et contre ce droit de l’homme fondamental qu’est la liberté d’expression, inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’homme ».

Mme Wazzan a été retrouvée morte le 25 février, cinq jours après avoir été enlevée avec son fils dans la ville de Mossoul. Son fils a été relâché au bout de trois jours. Selon l’organisation non gouvernementale Reporters sans frontières, Mme Wazzan est le 21e journaliste enlevé en Iraq depuis mars 2003. Elle est la deuxième à avoir été assassinée par ses ravisseurs, après le journaliste italien Enzo Baldoni, assassiné en août 2004. Sa mort porte à 33 le nombre de journalistes tués en Iraq depuis mars 2003.

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies qui a un mandat pour défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. L’article 1 de son Acte constitutif déclare que l’Organisation se propose «d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». Pour y parvenir l’Organisation doit favoriser « la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses et recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image…»

Source: Communiqué de presse de l'UNESCO No.2025
)
Pays/thèmes connexes

      · Liberté d'expression : Archives des actualités 2005
      · Iraq : Archives des actualités 2005
      · News Archives: 2005
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb