UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Le Directeur Général condamne le meurtre du journaliste bangladeshi Dipankar Chakrabarty

07-10-2004 (Paris)
Le Directeur Général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd’hui le meurtre sanglant, à Sherpur (Nord-Ouest du Bangladesh), de Dipankar Chakrabarty, rédacteur en chef du quotidien Durjoy Bangla.
"Je condamne le meurtre sanglant de Dipankar Chakrabarty", a dit Koïchiro Matsuura. Ce journaliste qui était également vice-président de l’Union fédérale des journalistes aurait été menacé à cause de ses articles sur le crime organisé. Son meurtre n’est pas seulement un crime contre une personne, il constitue une attaque intolérable contre la démocratie et l’Etat de droit, qui supposent que les journalistes puissent travailler sans entrave pour des médias libres et indépendants.

Des agresseurs non-identifiés ont tué Dipankar Chakrabarty à coups de hache, le 2 octobre, alors qu’il rentrait de son travail. La police estime que les assaillants étaient probablement des "professionnels". Selon le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans Frontières (RSF), Dipankar Chakrabarty est le sixième journaliste tué cette année au Bangladesh.

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies qui a un mandat pour défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. L’article 1 de son Acte constitutif déclare que l’Organisation se propose "d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples". Pour y parvenir l’Organisation doit favoriser "la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses et recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image…"

(Source: Communiqué de presse n°2004-91)
Pays/thèmes connexes

      · Liberté d'expression : Archives des actualités 2004
      · Bangladesh : Archives des actualités de 2004
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb