UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

Les activités en communication et information

ICT4ID

ICT4ID
Projets

Le projet d’archives vivantes sur le savoir local du Kaoko. Le puits d’histoires (Namibie)

Ce projet est mis en œuvre dans le nord-ouest de la Namibie, dans une région que la population locale, les Himbas, appelle le Kaoko. Il est géré par Doxa Productions, basé en Afrique du Sud, qui travaille avec la communauté himba depuis 13 ans, dans le cadre de son projet d’archives vivantes.
Le projet d’archives vivantes sur le savoir local du Kaoko. Le puits d’histoires (Namibie)Le but du projet d’archives vivantes est de dresser l’inventaire de la mémoire du peuple himba et de contribuer à préserver durablement un mode de vie constamment remis en cause. Il est axé sur la production d’un DVD-ROM interactif contenant les archives vivantes de la culture orale himba. Cette initiative peut être décrite comme un exercice créatif interdisciplinaire réunissant les compétences de cinéastes, d’historiens, de cartographes, d’anthropologues et de designers multimédias et prenant pour point de départ le paysage où se déroulent divers événements et où vivent les conteurs. Le DVD pilote produit contient un film retraçant la vie de l’historien oral Katjira Muniombara.

Ce projet concerne le patrimoine immatériel que constitue la mémoire en enregistrant des témoignages oraux et des récits racontés au cours des séances de transmission des savoirs à ciel ouvert ou à l’ombre d’un arbre. En établissant ces archives, Doxa Productions cherche à communiquer avec le peuple himba et à permettre à ce peuple d’être en prise avec le ‘contenu local généré’ qui lui sera bénéfique à long terme. Il s’agit également de donner un aperçu d’une culture en se plaçant sous l’angle du renforcement des connaissances.

Le projet comprenait également la formation d’un représentant de la communauté himba à l’utilisation des TIC ainsi qu’une étude de faisabilité sur la création, dans un village himba, d’un centre communautaire polyvalent axé sur les TIC, centre qui servirait également de base pour le recensement de la mémoire et l’enregistrement de l’histoire orale du Kaoko. A l’avenir, les entretiens formeront de nouveaux paquets d’archives vivantes qui seront accessibles aux Himbas dans leur propre langue (le herero) ainsi qu’au reste du monde par Internet ou sur DVD. Le centre et ses équipements de TIC fourniront en outre des informations dans des domaines tels que l’éducation, la représentation politique, le VIH, les maladies du bétail et le tourisme.

“Si Michael n’était pas venu à Ochikengo pour écrire l’histoire et le pedigree de mes bêtes, j’aurais peut-être tout oublié. L’histoire est très importante et, ici, nous avons beaucoup d’histoires à raconter. Ce serait vraiment très bien si vous pouviez enregistrer ces histoires, comme ça les jeunes générations ne les oublieront pas, elles pourront se souvenir de leurs ancêtres.”
Tako (Himba)

“Le centre des TIC est comme une source d’où jaillissent des chances à saisir, comme permettre à nos enfants d’avoir accès à l’éducation.”
Maongo Hembinda (Himba)

Document de projet namibia_project_english_version.doc
Prénom du contact Joëlle
Nom du contact Chesselet
Courriel du contact iti00842@mweb.co.za
Organisations connexes Doxa Productions