UNESCO.ORG | Education | Sc. exactes & nat. | Sc. soc. & humaines | Culture | Communication & Info.

WebWorld

graphic element 1

Communication et information Ressources

graphic element 2

Actualités

Communication et information – Service des actualités

Trois millions de francs suisses ont été engagés pour l'initiative visant à augmenter le nombre des Centres multimédias communautaires en Afrique

10-12-2003 ()
L'UNESCO a lancé une initiative spéciale mercredi, lors de la plateforme d'ICT4D du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) à Genève, pour augmenter le nombre des Centres multimédias communautaires (CMC) au Mali, au Mozambique et au Sénégal.
Le Gouvernement suisse a engagé trois millions de francs suisses dans ce projet et apportera son assistance à l'UNESCO quant à la détermination d’autres sources de financement.
Koïchiro Matsuura, Directeur général, dit que l’UNESCO s’est engagée à faire de cette initiative un succès retentissant pour s'assurer que les communautés marginalisées des trois pays concernés aient un point d'entrée dans la société de l'information. Les présidents du Mali, du Mozambique et du Sénégal ont assistés au lancement et ont exprimé leur engagement envers cette initiative. Le programme à pour objectifs l’établissement de cinquante Centres multimédias communautaires (CMC) dans chacun des trois pays africains et la réunion d’un consortium de dépositaires nationaux et internationaux de tous les secteurs.

Kofi Annan, Secrétaire général de l'ONU, a noté dans un message spécial adressé lors du lancement, que " Maintenant, notre défi est « l’augmentation » - de micro à macro, de projets pilotes aux équipements très largement accessibles". L'"accès de la Communauté aux ressources des technologies de l'information est essentiel si le fossé numérique doit être comblé dans les pays en voie de développement."

Walter Fust, Directeur général de l'Agence suisse pour la coopération de développement, a énoncé que "les communautés locales ont besoin des TIC pour respecter et provoquer la diversité culturelle et linguistique, pour permettre à l’analphabète de communiquer en utilisant une messagerie vocale, et pour soutenir davantage l'organisation et la planification stratégique par des groupes et réseaux locaux de la communauté. Les CMC représentent désormais le moyen d’arriver à des résultats durables dans un développement de base. "

Adama Samassékou, ex-Ministre de l'éducation du Mali et Président de la plateforme d'ICT4D, a annoncé que l'initiative est "un exemple parfait de ce qui devrait être attendu des TIC pour le développement. En conformité avec les buts du Sommet, les CMC exploitent la puissance de la connaissance et de l'information afin d’enrichir la population, de réduire la pauvreté et d'améliorer la vie de tous."

Kofi Annan a noté dans son message que l'"accès de la Communauté aux ressources des technologies de l'information est essentiel si le fossé numérique doit être comblé dans les pays en voie de développement. Je félicite tout ceux qui font que cette contribution créative et concrète au Sommet mondial sur la société de l'information soit possible ".

Il a également continué à appeler à cette initiative : "une plateforme énorme inspirée par le succès des différents Centres multimédias communautaires permettant aux communautés locales de diriger leur propre station radio, d’utiliser les téléphones et l'Internet, et d’accéder aux autres services d'information et de formation".
Pays/thèmes connexes

      · 2003
Partager cet article :
  • co.mments
  • del.icio.us
  • digg
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • NewsVine
  • Reddit
  • Shadows
  • Simpy
  • YahooMyWeb